Lenovo prépare, en cachette, un PC sous Android

Le portable IdeaPad A10 de Lenovo

Le portable IdeaPad A10 de Lenovo

Alors que la demande de PC sous Windows stagne, de plus en plus de fabricants de PC proposent des ordinateurs sous Android.

La fuite accidentelle d'un manuel utilisateur édité par Lenovo atteste que le fabricant de PC chinois se prépare à mettre sur le marché un ordinateur portable tournant sous Android au lieu de Windows. En effet, d'après les manuels téléchargés sur le site de Lenovo, le portable, appelé IdeaPad A10, est répertorié comme appareil Android.

Dans les caractéristiques révélées par le manuel, on peut voir que l'IdeaPad A10 est doté d'un écran HD de 10,1 pouces et qu'il présente des fonctionnalités tactiles. Le portable peut être ouvert à 300 degrés, de façon à avoir le clavier face cachée et l'écran tactile à portée de main. Par ailleurs, le clavier comporte les touches Android « écran d'accueil », « précédent » et « écran des applications », communes à de nombreux téléphones et tablettes tournants sous l'OS de Google.

Un PC portable sur base ARM 

Hier, Chris Millward, un porte-parole du fabricant, a déclaré que « Lenovo a involontairement divulgué le manuel utilisateur de son produit et avait prévu de faire une annonce officielle ». Celui-ci a confirmé que le produit sortirait bien sur le marché, précisant que le constructeur annoncerait plus tard sa date de disponibilité et son prix.

Le portable de Lenovo intègre un processeur ARM quad-core 1,6 GHz fourni par le fabricant de semi-conducteurs chinois Rockchip, 1 ou 2 Go de RAM et 16 ou 32 Go de capacité de stockage flash, plus un appareil photo de 0,3 mégapixel, un slot pour carte microSD et un port HDMI. Compte tenu de ces spécifications, l'IdeaPad A10 pourrait bien être destiné au marché d'entrée de gamme.

Comment relancer le marché des PC 

Il semble que pour compenser la baisse de la demande en PC Windows traditionnels, de plus en plus de fabricants tentent de se rabattre sur des matériels tournant sous Android. Plus tôt cette année, Acer et Hewlett-Packard avaient dévoilé des machines desktop « tout-en-un » tournant sous le système d'exploitation de Google. Le produit de HP, Slate 21, est sorti depuis. Il est vendu autour de 399 dollars HT.

Dans le secteur du PC convertible, Asus a montré un terminal hybride, le Transformer Book Trio, capable de fonctionner aussi bien sous Windows que sous Android. On peut l'utiliser comme tablette Android indépendante, et quand on le connecte à son clavier, il peut démarrer sous Windows.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité