Les livraisons de PC frôlent les 20% de décroissance au troisième trimestre

Evolution des ventes mondiales de PC par constructeurs entre les troisièmes trimestres 2021 et 2022. Source : Gartner

Evolution des ventes mondiales de PC par constructeurs entre les troisièmes trimestres 2021 et 2022. Source : Gartner

La baisse de la demande des particuliers et des entreprises a ramené les livraisons mondiales de PC à 68 millions d'unités et septembre derniers. Les stocks élevés sont désormais le principal problème des fabricants.

Les derniers chiffres de Gartner concernant le marché des PC viennent de tomber et montrent une décroissance encore jamais relevée par le cabinet d'études en plus de 25 ans. Au troisième trimestre 2022, les livraisons cumulées de desktops, de notebooks, d'ultramobiles et de chromebooks ont en effet chuté de 19,5% d'une année sur l'autre à 68 millions d'unités. Cela fait maintenant quatre trimestres consécutifs que les ventes reculent, à chaque fois un peu plus. La baisse des volumes avait atteint -5 % au quatrième trimestre 2021, puis- 6,8 % lors des trois mois suivants et -12,6 % au deuxième trimestre de cette année.

« Alors que les perturbations de la chaîne d'approvisionnement se sont finalement atténuées, les stocks élevés sont désormais devenus un problème majeur étant donné la faible demande de PC sur les marchés grand public et professionnel », explique Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner. « Les ventes de la rentrée scolaire ont donné des résultats décevants malgré des promotions massives et des baisses de prix, car de nombreux consommateurs avaient déjà acheté de nouveaux PC au cours des deux dernières années. Du côté des entreprises, les incertitudes géopolitiques et économiques ont conduit à des dépenses informatiques plus sélectives, et les PC n'étaient pas en tête de liste des priorités », poursuit-il.

26,4% de décroissance en EMEA

En EMEA, le choc a été plus rude qu'ailleurs. En dépit de ventes de desktop en hausse, les livraisons globales d'ordinateurs s'y sont repliées de 26,4% à 17 millions d'unités. La zone a souffert des mêmes maux que les autres régions du monde, avec en plus l'arrêt des ventes de nombreux fabricants en Russie. En comparaison, les volumes écoulés ont baissé de 17,3 % à 17,5 millions d'unité aux Etats-Unis, et de 16,6 % en Asie-Pacifique (hors Japon).

Parmi les grands fabricants, c'est HP qui a le plus souffert. Ses expéditions du troisième trimestre 2022 se sont dégonflées de 27,9 %. Résultat, sa part de marché (PDM) a perdu 2,2 points à 18,7 %. La distance qui sépare le numéro deux mondial du PC de Dell s'est ainsi réduite à un point de PDM, ce dernier n'ayant perdu « que » 21,1 % de ses livraisons. Comparé aux deux américains, Lenovo a fait mieux avec des ventes trimestrielles en recul de 15,3 %. Le chinois gagne ainsi 1,3 points de PDM à 25,2 % et conserve de fait sa place de numéro un mondial.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité