Les médecins « accros » à leurs smartphones, pour des besoins professionnels

Le groupe Vidal, spécialiste de l'information pour le monde de la santé, lance l'Observatoire des usages numériques de la santé. La 1ère édition vient de sortir. Elle porte sur l'utilisation des smartphones par les médecins. 2131 d'entre eux ont été interrogés.

Principal enseignement de l'étude, 94% de médecins possédant un smartphone l'utilisent à des fins professionnelles. Dans 81% des cas, c'est pour la fonction agenda, et dans 37% pour la fonction dictaphone. Logique, étant donné la baisse du nombre de secrétaires employées dans les cabinets médicaux.

Les médecins utilisent également de nombreuses applications dédiées à leurs smartphones. 51% se connectent à Internet pour consulter des institutions, 45% des bases de données médicamenteuses, 42% des sites d'actualité médicales.  Le smartphone est même devenu un outil  de travail durant les consultations, 86% des médecins le laissent allumé, 81% répondent s'ils connaissent leur interlocuteur, un médecin sur deux donne son numéro à ses patients.

Les résultats ne varient pas suivant les différentes catégories de médecins, libéral ou salarié, la région d'exercice, l'âge ou le sexe.

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité