Les migrations SAP HANA ralentissent à cause de la pandémie

« La crise retarde les travaux enclenchés mais il faut sortir du fatalisme et rendre beaucoup plus robustes les jalons d'engagement et de valeur », nous a expliqué Gianmaria Perancin, président de l'USF. (crédit : Geralt / Pixabay)

« La crise retarde les travaux enclenchés mais il faut sortir du fatalisme et rendre beaucoup plus robustes les jalons d'engagement et de valeur », nous a expliqué Gianmaria Perancin, président de l'USF. (crédit : Geralt / Pixabay)

Une étude du club utilisateurs SAP britannique montre que près d'un tiers des clients ont freiné leurs migrations vers S/4HANA à cause des crises Covid-19 et économique. En France, les entreprises doivent plus que jamais miser sur la transformation digitale pour s'en sortir.

La crise économique et du Covid-19 met dans le pétrin de nombreuses entreprises. Et certains projets de migration pourtant majeurs - comme ceux liés à S4/HANA - sont touchés de plein fouet. C'est en tout cas ce qui ressort d'une dernière enquête menée par l'UKISUG, l'association des utilisateurs SAP en Grande-Bretagne, dont quelques résultats ont fuité. Cette association pèse puisqu'elle compte plus de 600 membres, essentiellement moyennes et grandes entreprises.

Alors que l'on apprend que 58% des répondants indiquent ne pas avoir l'intention de migrer vers S/4HANA dans les deux prochaines années, alors qu'ils sont 27% à indiquer qu'ils ne le feront pas non plus d'ici 3 ans. les impacts liés au Covid et à la crise économique associée semblent par ailleurs bien porter à conséquence dans la mesure où, le tiers des répondants à l'étude ont indiqué freiné leur migration vers S/4HANA à cause de ces facteurs.

La transformation digitale, planche de salut pour sortir de la crise Covid ? En France, une enquête de satisfaction est en cours sur la mise en place de S/4Hana parmi les membres de l'association des Utilisateurs SAP Francophones. Quant à savoir si des impacts similaires à ceux enregistrés en Grand-Bretagne en termes de coup de frein aux migrations à cause de la crise sanitaire et économique, il est encore trop tôt pour le savoir même si les indicateurs sont loin d'être tous au vert.

« Il est clair que cette année la crise économique et des économies budgétaires fortes arrivent », nous a expliqué Gianmaria Perancin, président de l'USF. « Les entreprises pallient au plus urgent et la transformation digitale est clé pour se sortir d'un événement comme le Covid [...] La crise retarde les travaux enclenchés mais il faut sortir du fatalisme et rendre beaucoup plus robustes les jalons d'engagement et de valeur ». 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité