Les ventes de Chromebooks ont encore dépassé celles des Mac en 2020

Au quatrième trimestre 2020, Chrome OS a capté 14,4 % du marché des ordinateurs - machines de bureau, machines portables et tablettes comprises - contre 7,7 % pour MacOS. Crédit photo : D.R.

Au quatrième trimestre 2020, Chrome OS a capté 14,4 % du marché des ordinateurs - machines de bureau, machines portables et tablettes comprises - contre 7,7 % pour MacOS. Crédit photo : D.R.

Si la pandémie de Covid-19 a fortement stimulé les ventes de Chromebook l'an dernier, la tendance pourrait se poursuivre à l'avenir.

Beaucoup d'utilisateurs se sont équipés de Chromebooks l'année passée. Au point que Chrome OS de Google se classe désormais en seconde position des systèmes d'exploitation les plus populaires dans l'espace PC, dépassant facilement le système d'exploitation MacOS d'Apple. Une tendance confirmée par les données d'IDC et de Strategy Analytics (SA). Ce dernier a rapporté que les Chromebooks avaient surpassé les MacBooks en 2020, en particulier au cours du quatrième trimestre. Le cabinet de recherche IDC, dont l'analyse inclut les ordinateurs de bureau, parvient à des résultats similaires. Enfin, selon les données compilées du cabinet d'analystes Canalys, le total des livraisons mondiales de Chromebooks a presque quadruplé en 2020, pour atteindre 11,2 millions d'unités, contre seulement 2,9 millions en 2019.

La part de Chrome OS sur les notebooks passe de 10 à 15%

Pour ce qui est des notebooks, la tendance n'est pas nouvelle. Déjà, en 2019, Strategy Analytics avait indiqué que la part de marché de Chrome OS par unités vendues atteignait 10,5 %, contre 9,1 % pour MacOS. Sauf qu'en 2020, ces chiffres ont explosé : Chrome OS représentait 14,9 % de tous les notebooks vendus en 2020, contre 8,7 % pour MacOS. En revanche, la part de marché de Windows, en nombre d'unités vendues, est passée de 78,9 % en 2019 à 75,2 % en 2020. Toujours selon Strategy Analytics, au cours du quatrième trimestre de 2020, les ventes de machines sous Chrome OS ont atteint un nouveau sommet : 16,4 % de toutes les unités vendues, contre 9,1 % pour MacOS et 73,3 % pour Windows.

« La demande en Chromebooks a atteint des sommets », avait déclaré début février, le directeur de la recherche de Canalys, Rushabh Doshi. « De nombreux pays ont été obligés d'accélérer le passage à l'enseignement à distance en raison des nouvelles mesures de confinement, et les écoles et les universités avaient besoin de solutions faciles à déployer. De plus, les offres numériques de Google pour l'enseignement sont déjà assez populaires dans l'éducation, par rapport aux plateformes concurrentes, en particulier aux États-Unis et en Europe occidentale ».

Chrome OS s'impose aussi sur les PC de bureau et les tablettes

Cette tendance s'est étendue au marché des PC en général, à cause notamment de la demande démesurée de notebooks pendant la pandémie. Au cours du premier trimestre 2020 (donc, avant la pandémie), le système d'exploitation MacOS d'Apple avait conquis 5,8 % du marché, tous ordinateurs confondus, Chrome OS n'en captant que 5,3 %. Mais au quatrième trimestre de cette même année, Chrome OS a capté 14,4 % du marché des ordinateurs - machines de bureau, machines portables et tablettes comprises - contre 7,7 % pour MacOS. Ces résultats ont été fournis par IDC, qui a communiqué à GeekWire des chiffres spécifiques par systèmes d'exploitation. Il est intéressant de noter que les principaux vendeurs de Chromebooks n'étaient pas nécessairement les plus importants vendeurs de PC, et qu'ils n'incluent pas non plus Google. Au cours du quatrième trimestre 2020, le constructeur Lenovo était en tête des ventes mondiales de PC, suivi par Apple, HP, Dell et Samsung. Sur le marché des Chromebooks, HP a dépassé tous les autres vendeurs, suivi par Lenovo, Dell, Acer et Samsung.

Ces résultats montrent que les parents des enfants, contraints de suivre un enseignement à distance du fait de la pandémie, ont investi plus que par le passé dans des Chromebooks bon marché. Ce choix de matériel donne plus de poids aux améliorations et aux nouvelles fonctionnalités que Google ajoute à Google Meet et à Classroom. Il permet de mieux comprendre aussi ce que Microsoft essaie de faire avec Windows 10X. L'enseignement en ligne repose sur des outils simples et peu coûteux qui suffisent à répondre à ces besoins. Pour l'instant, le balancier semble pencher du côté des Chromebooks.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité