Levée de fonds : Nutanix récolte finalement 145 M$

Le dernier tour de table de l'Américain Nutanix, fournisseur d'appliances convergées, lui a permis de récupérer 145 M$, ce qui porte à 317 M$ les fonds levés depuis sa création.

Spécialisé dans les systèmes convergents destinés aux datacenters, la société américaine Nutanix vient finalement de lever 145 millions de dollars. Il y a deux semaines, elle avait annoncé un nouveau tour de table de 140 millions de dollars auprès d'investisseurs qui la valorisait à 2 milliards de dollars. Dans un document adressé hier à la SEC (régulateur des marchés financiers outre-Atlantique), elle précise avoir récupéré en fait 5 M$ de plus, relève le site Venturebeat.com.

A ce jour, Nutanix a déjà levé 317 M$, auprès d'une grosse poignée d'investisseurs : Riverwood Capital, Goldman Sachs, Greenspring Associates, Battery Ventures, Morgan Stanley, Blumberg Capital, Lightspeed Venture Partners, Khosla Ventures et SAP Ventures. La société propose des systèmes évolutifs pour le stockage des machines virtuelles. L'intérêt pour les technologies de plateformes convergentes monte en puissance. Celles-ci réduisent la complexité d'installation du matériel dans les datacenters et renforce ainsi leurs capacités d'évolution.

La concurrence s'avive

Face aux spécialistes comme Nutanix et Simplivity se trouvent des fournisseurs comme Cisco, EMC, Dell, HP ou encore VMware. Fin août, sur VMworld 2014, ce dernier a lancé son appliance d'infrastructure hyper-convergée EVO:Rail, l'objectif étant de rationaliser le déploiement et la montée en charge des infrastructures pilotées par logiciel. Nutanix a été fondé en 2009 par Dheeraj Pandey, son actuel CEO, ancien vice-président, responsable de l'ingénierie chez Aster Data (racheté par Teradata), qui a également géré chez Oracle le groupe chargé du moteur de stockage sur les solutions Database/Exadata. Parmi ses nombreux clients figurent eBay, Claranet, Alstom et l'armée américaine.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité