Magellan Partners fait monter sa filiale cybersécurité en puissance

Créée en 2019, Magellan Sécurité est depuis dirigée par Dominique Pourchet.

Créée en 2019, Magellan Sécurité est depuis dirigée par Dominique Pourchet.

Le groupe Magellan Partners regroupe l'ensemble de ses compétences en matière de cybersécurité au sein de sa jeune filiale Magellan Sécurité. Cette dernière a ouvert 50 postes pour porter son effectif à 140 personnes d'ici la fin 2023.

Magellan Partners se structure un peu plus son approche dans le domaine de la protection des systèmes d'information. Le groupe de conseil a regroupé au sein de sa filiale Magellan Sécurité l'ensemble de ses expertises en matière de gouvernance, cybersécurité, gestion des identités, protection des données, sécurisation du cloud, évaluation et tests d'intrusion... L'objectif est de proposer une offre cyber complète, allant du conseil à l'intégration, à ses clients des secteurs de l'énergie, de l'industrie de défense, de la banque/assurance, de la santé et du secteur public. À noter que Magellan Sécurité a été certifié Passi (prestataire d'audit de la sécurité des systèmes d'information) en 2022 par l'ANSSI.

Créée en 2019, Magellan Sécurité est depuis dirigée par Dominique Pourchet. Il est épaulé par Arnaud Deschavanne, partenaire associé en charge des activités d'évaluation et stratégie cyber, et Christophe Gueguen, partenaire associé chargé des activités gouvernance, risques, conformité et intégration de solutions de sécurité. La filiale revendique un chiffre d'affaires de 10 M€ atteint sur la base d'une croissance annuelle oscillant entre 20 % et 25 % en fonction des exercices.

50 recrutements prévus en 2023

Pour rester sur cette dynamique, le prestataire a lancé une vaste campagne de recrutement qui s'étalera sur toute l'année 2023. 50 postes en CDI sont à pourvoir entre ses agences de Paris, Lyon, Nantes et son centre de services sécurité de Toulouse. Magellan Sécurité recherche des pentester confirmé, des auditeurs organisation seniors, des consultants fonctionnel (accompagne le client dans la mise en place de logiciels), des experts IAM confirmés et des chefs de projet cyber CS/M, architecture sécurité/cloud. À terme, la société compte porter son effectif à 140 personnes contre 90 aujourd'hui.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité