Micropole redevient bénéficiaire au premier semestre

Micropole n'avait plus enregistré de rentabilité nette depuis le premier semestre 2014. Illustration : D.R.

Micropole n'avait plus enregistré de rentabilité nette depuis le premier semestre 2014. Illustration : D.R.

Le groupe de conseil Micropole a dégagé un bénéfice net légèrement positif de 200 K€ au premier semestre 2017. Toutes ses activités ont par ailleurs contribué à la hausse de son chiffre d'affaires, à l'exception de la formation.

Pour la première fois depuis 2015, Micropole a clos un premier semestre cumulant hausse de chiffre d'affaires et progression du bénéfice net. Entre janvier et juin derniers, le groupe de conseil IT a ainsi généré 58,1 M€ de facturations, contre 56,4 M€ un an plus tôt. La quasi-totalité des offres qu'il propose a contribué à cette croissance, à l'image des services de Transformation Digitale, de conseil, de gouvernance des données et de pilotage de la performance financière. Seules les activités de formation menées à travers l'entité Micropole Institut ont reculé.

Fruit d'un retour sur les investissements réalisés dans les implantations européennes de Micropole en 2016, le résultat opérationnel courant du groupe a connu son sixième semestre consécutif de croissance pour s'afficher à 1,9 M€ (+11,7%). S'établissant à 1,1 M€, le résultat opérationnel connaît de con côté une progression encore plus importante (+175%). De quoi permettre au bénéfice net de Micropole de repasser dans le vert à 200 K€ contre une perte nette de 400 K€ un an plus tôt.

Pour accélérer la mise en oeuvre de son plan stratégique, Micropole a opéré des changements d'organisation au cours du semestre passé. Le groupe a notamment renouvelé sa direction financière en nommant Laurence Temam à sa tête. Il a par ailleurs regroupé ses entités opérationnelles parisiennes autour de deux grandes entités : une division « Digital » et une division « Pilotage de la Perfomance ». Une nouvelle organisation commerciale a également été mise en place dans la capitale.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité