Microsoft annonce une mise à jour de Windows 8.1 à la Build 2014

Pour répondre aux critiques des utilisateurs, Windows 8.1 opére un come-back avec le retour du bon vieux bureau.

Pour répondre aux critiques des utilisateurs, Windows 8.1 opére un come-back avec le retour du bon vieux bureau.

Une mise à jour Windows 8.1, tout juste annoncée par Microsoft, doit essentiellement faciliter l'usage du système d'exploitation sur les tablettes. Les utilisateurs exploitant ces dernières avec une souris et un clavier sont particulièrement critiques quant au support de ces accessoires. Elle sera disponible le 8 avril prochain via Windows Update.

Il y a plusieurs semaines, des fuites avaient éventé l'annonce faite hier, et depuis longtemps, la date de disponibilité du 8 avril avait été avancée par des observateurs qui suivent Windows, comme Mary Jo Foley de ZDNet. La plupart des rapports avaient repris les fuites du site russe Wzor.net, fermé il y a deux semaines, un jour après l'arrestation par des agents fédéraux américains d'un ancien employé de Microsoft, soupçonné d'avoir volé des secrets commerciaux. Celui-ci aurait partagé ses informations avec un blogueur français non identifié. Tous les utilisateurs de Windows 8/8.1 pourront télécharger la mise à jour « Windows 8.1 Update » via Windows Update. Le service de mise à jour concerne les particuliers et les petites entreprises. Il alimente aussi le WSUS (Windows Server Update Services) accessible aux entreprises. Cette mise à jour est gratuite. Incidemment, le 8 avril est aussi le jour où Microsoft livrera le dernier correctif pour Windows XP, date au-delà de laquelle Microsoft n'assurera plus aucun support pour son système lancé il y a 13 ans.

Le démarrage par défaut sur le bureau fait son retour

Lors de la conférence Build qui se tient actuellement à San Francisco, Joe Belfiore, responsable de Windows Phone et de l'expérience utilisateur pour Windows 8, a montré plusieurs nouveautés de la mise à jour, comme le paramétrage par défaut pour démarrer en mode desktop sur les périphériques non tactiles ou encore les menus dans « Modern» et dans les apps « Metro ». « Après la mise à jour, les boutons « Power » et « Recherche » seront toujours visibles sur l'écran de démarrage. Il sera aussi possible d'épingler des apps Metro à la barre des tâches du bureau. Enfin, un clic droit permettra de dérouler les menus contextuels dans les apps Metro », a-t-il aussi expliqué.

Toutes ces nouveautés circulaient sur le web depuis quelque temps déjà, notamment sur le site russe Wzor.net. « Nous avons voulu que Windows 8.1 soit facile à utiliser et ne pose pas de problème d'apprentissage. La mise à jour de Windows 8.1 est plus fluide et plus facile à utiliser pour les gens qui travaillent avec une souris et un clavier », a déclaré Joe Belfiore. Implicitement, c'est une façon de reconnaître ce que les utilisateurs et les critiques disent depuis avant même la sortie de Windows 8 en 2012 : que ce changement radical pêchait par une mauvaise prise en main, et, surtout que la préférence donnée à la navigation et au contrôle tactile nuisait à l'utilisation traditionnel.

Meilleure gestion des PC low cost

Joe Belfiore a confirmé aussi que Windows 8.1 Update pourrait tourner sur des machines d'entrée de gamme avec 1 Go de RAM seulement et une capacité de stockage de 16 Go. Seule concession à l'interface Metro et à ses apps « touch fist », « après l'Update, l'utilisateur pourra accéder à une preview du Windows Store - seul canal de distribution autorisé pour les applications - dans la barre des tâches », a déclaré le responsable de Windows Phone. « La boutique sera également relookée dans un proche avenir. La navigation dans le store incitera davantage à la découverte », a précisé Joe Belfiore. Les utilisateurs devront attendre le 8 avril pour télécharger cette mise à jour. Mais les développeurs qui ont un compte MSDN (Microsoft Developers Network) peuvent la télécharger et l'installer dès aujourd'hui.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité