Microsoft doit près de la moitié de ses revenus au cloud pour son quatrième trimestre

Les activités cloud ont participé activement aux résultats solides de Microsoft pour le 4ème trimestre fiscal 2022. (Crédit Photo : Microsoft)

Les activités cloud ont participé activement aux résultats solides de Microsoft pour le 4ème trimestre fiscal 2022. (Crédit Photo : Microsoft)

Malgré des incertitudes économiques mondiales, les revenus trimestriels de Microsoft affichent une croissance de 12% sur an. L'activité cloud a dépassé pour la première fois les 25 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Inflation, risque de récession, guerre en Ukraine... autant d'incertitudes qui auraient pu avoir un impact sensible sur les résultats du quatrième trimestre 2022 (avril-juin) pour Microsoft. Mais il n'en n'a rien été : la firme de Redmond a publié un chiffre d'affaires de 52 Md$, en hausse de 12% sur un an. Cependant le bénéfice net de la société a été relativement stable, à 16,7 Md$, soit une augmentation de seulement 2%.

Lors d'une conférence téléphonique avec les analystes, Amy Hood, directrice financière de Microsoft, a déclaré que l'évolution défavorable des taux de change au cours du trimestre avait eu un impact négatif sur le chiffre d'affaires et le bénéfice dilué par action, tandis que les arrêts de production prolongés en Chine suite au confinement et la détérioration du marché des PC avaient contribué à un impact négatif de plus de 300 millions de dollars sur le chiffre d'affaires de la division OEM Windows. La réduction des activités de Microsoft en Russie a également conduit la société à enregistrer des dépenses d'exploitation de 126 millions de dollars liées à des créances douteuses, des dépréciations d'actifs et des indemnités de licenciement.

Le cloud dépasse les 25 Md$ de revenus


Les activités de Microsoft dans le domaine du cloud ont toutefois continué à se renforcer, dépassant les 25 milliards de dollars pour la première fois en un trimestre et affichant une croissance de 28 % en glissement annuel. Le segment Intelligent Cloud de Microsoft - qui comprend les services Azure, SQL Server, Windows Server et les services entreprise - a été le principal bénéficiaire de cette croissance, en hausse de 20 % sur le trimestre, à 20,9 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires des produits serveur et des services cloud a également augmenté de 22 % pour atteindre 3,4 milliards de dollars.

Sur l'activité productivité et business processes, comprenant Office, elle a augmenté de 13% ses revenus ce trimestre pour atteindre 16,6 Md$. On notera que sur Office, les versions standalone voient leurs revenus baisser de 32%, preuve d'une migration importante vers les offres SaaS de l'éditeur. Sur les autres segments, le chiffre d'affaires de LinkedIn a augmenté de 768 millions de dollars, soit 26 %, tandis que le chiffre d'affaires des produits Dynamics CRM a augmenté de 19 %, grâce à la croissance de 31 % de Dynamics 365 basé sur cloud.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité