Microsoft et Google licencient dans leurs activités cloud

Microsoft a supprimé des postes au sein de sa division cloud Azure, mais aussi dans les équipes de la réalité mixte. (Crédit Photo: CoolCeasar/Wikipedia)

Microsoft a supprimé des postes au sein de sa division cloud Azure, mais aussi dans les équipes de la réalité mixte. (Crédit Photo: CoolCeasar/Wikipedia)

Des centaines d'emplois ont été supprimés dans les activités cloud de Google et Microsoft. Chez le second, les équipes Azure for Operators et Mission Engineering sont concernées. L'éventail de postes touchés chez Google Cloud est plus large.

Les grands acteurs IT continuent de licencier et en particulier dans leurs activités cloud toujours en forte croissance. Selon les médias américains, Google et Microsoft ont annoncé ou procédé à des réductions d'effectifs dans ces entités. Pour la firme de Redmond, des sources ont expliqué à Business Insider que centaines d'emplois ont été supprimés dans la division Azure.

Les licenciements touchent des équipes Azure for Operators et Mission Engineering. Le premier s'adresse aux opérateurs télécoms pour automatiser et déployer les fonctions réseaux comme la 5G. L'autre organisation est intégrée à une structure plus large, Strategic Missions and Technologies (SMT) dirigée par Jason Zander. Elle rassemble les initiatives stratégiques comme l'informatique quantique, l'espace et les activités cloud pour le gouvernement américain. Microsoft a par ailleurs annoncé des coupes dans sa division réalité mixte incluant les casques Hololens. Pour expliquer ces réorganisations, la société précise dans un communiqué, « les ajustements organisationnels et de main-d'oeuvre sont une partie nécessaire et régulière de la gestion de nos activités. Nous continuerons à donner la priorité et à investir dans des domaines de croissance stratégiques pour notre avenir et pour soutenir nos clients et nos partenaires. »

Google Cloud licencie aussi

Google taille également dans ses effectifs cloud comme le rapporte CNBC. L'entreprise a informé ses employés la semaine de licenciement dans les domaines de la vente, du conseil, de la stratégie « go to market ». Au moins une centaine de postes ont été supprimés. Un porte-parole de Google a indiqué à CNBC que les suppressions étaient progressives et concernaient toutes les équipes, afin de mieux aligner l'organisation de la mise sur le marché. « Comme nous l'avons déjà dit, nous continuons à faire évoluer notre entreprise pour répondre aux priorités de nos clients et aux opportunités considérables qui s'offrent à nous », souligne-t-il. Et d'ajouter, « nous maintenons notre engagement à investir dans les domaines qui sont essentiels à notre activité et qui garantissent notre succès à long terme ».

Dans cette réorganisation, Google Cloud se met en ordre de bataille sur l'IA selon The Information en créant un poste de general manager Cloud IA. Pour l'occuper, la firme a débauché Saurab Tiwary qui était vice-président chez Microsoft en charge de Copilot. Il sera assisté de Raj Pain, anciennement vice-président chez AWS en charge des instances EC2. Il remplace June Yang, parti en début d'année.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité