Microsoft lance Dynamics AX 4.0

L'éditeur confirme ses ambitions sur le marché des logiciels de gestion avec l'annonce d'une version entièrement revue et corrigée de l'ex Axapta, racheté il y a deux ans. Avec ce produit, Microsoft revendique désormais près de 10% du marché des ERP sur le segment des entreprises de 200 à 2000 salariés.

Microsoft annonce la disponibilité en France d'une nouvelle version majeure de son PGI modulaire pour les PME de 200 à 2000 salariés. Première version développée par les équipes de Microsoft depuis le rachat de Navision en 2002, Dynamics AX 4.0 intègre selon l'éditeur plus de deux cents nouvelles fonctionnalités ou améliorations fonctionnelles. Elle se caractérise notamment, toujours selon Microsoft, par une simplicité de personnalisation accrue et une totale intégration avec les autres applications de l'éditeur. Si Dynamics AX 4.0 ne nécessite pour fonctionner que Windows Server, SQL (ou Oracle 10g) et des clients Windows pour les utilisateurs, Dynamics se mariera avantageusement avec Sharepoint pour publier sur Internet ou sur un Extranet des informations et des rapports ou avec Office pour éditer des documents et en intégrer au progiciel... Microsoft met également en avant la propension à la verticalisation de son progiciel, soit par une connexion à d'autres solutions applicatives existantes soit en intégrant des solutions spécialement développées dans cet objectif. Microsoft a ainsi mis en oeuvre deux programmes spécifiques afin de mieux répondre aux besoins des clients. A travers Microsoft Industry Builder, l'éditeur commercialise et supporte partout dans le monde des solutions verticales clé en main développées par des éditeurs tiers s'appuyant sur AX 4.0. Quatre solutions sont ainsi disponibles immédiatement pour les secteurs des équipementiers automobiles, des concessions automobiles, de la mode et de la planification avancée. Une cinquième, destinée au retail, est annoncée pour novembre. Son programme Sundance s'adresse plus spécifiquement aux éditeurs locaux indépendants qui souhaitent bénéficier d'un support technique et marketing afin de réécrire leurs applications à partir des technologies Microsoft, toujours en vue d'enrichir Dynamics AX 4.0. Pour la commercialisation, le paramétrage et le déploiement de son progiciel, Microsoft s'appuie sur une quinzaine de partenaires en France (Parmi lesquels C2A, Prodware, Arès...). « Un nombre stable, qui suffit à adresser la demande du marché français », selon Rodolphe Dillenseger, chef de produit Microsoft Dynamics AX France. L'éditeur revendique au passage une soixantaine de nouveaux clients Dynamics AX depuis deux ans, ce qui élève sa base installée à cent vingt clients en France et porterait, selon l'éditeur citant une étude IDC, sa part de marché à près de 10% sur le segment des PME de 200 à 2000 salariés.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité