Microsoft licencie 5 % de ses salariés

Microsoft a annoncé un plan social touchant 10 000 postes. (Crédit Photo : Coolcaesar/Wikipedia)

Microsoft a annoncé un plan social touchant 10 000 postes. (Crédit Photo : Coolcaesar/Wikipedia)

Dans la longue liste des sociétés IT qui licencient, il faudra ajouter Microsoft. Le CEO vient de confirmer les informations des médias selon lesquelles la firme supprimerait 10 000 postes, soit prés de 5% de ses effectifs.

Le début de l'année est terrible sur le front de l'emploi IT. Après Salesforce, Citrix, Tibco et Informatica, c'est au tour de Microsoft d'envisager des suppressions de postes. Selon plusieurs médias, l'éditeur devrait prochainement annoncer un vaste plan social. Selon Sky News, il impacterait jusqu'à 5% de sa masse salariale, soit selon les estimations entre 10 000 et 11 000 postes supprimés. En octobre dernier une première alerte avait été donné avec le licenciement d'un millier de personnes en octobre dans ses divisions Xbox et Edge. Microsoft avait alors évoqué les vents contraires de l'économie.

Un autre article de Bloomberg, citant des sources anonymes, affirme que la prochaine vague de licenciement est une réponse à la forte baisse de la demande et aux conditions macroéconomiques. Elle devrait toucher les équipes d'ingénieurs de Microsoft. Ce dernier a annoncé sa plus faible croissance en 5 ans pour le 1er trimestre 2023 en raison de l'appréciation du dollar et de la baisse continue des ventes de PC. La conséquence est immédiate avec une chute de 14% du bénéfice net (17,56 milliard de dollars) par rapport à la même période l'année dernière. Au trimestre précédent, le bénéfice net de la société était resté relativement stable à 16,7 milliards de dollars, soit une augmentation beaucoup plus modeste de seulement 2 %.

Déjà 26 000 salariés licenciés dans l'IT au début 2023 Selon Business Insider, Microsoft a retardé au maximum cette décision en gelant préalablement les embauches dans ses différentes divisions. Par ailleurs, les nouvelles offres d'emploi doivent désormais être autorisées par les managers. Le quotidien observe que les rémunérations proposées sont 30% inférieurs aux offres précédentes faites pour des postes similaires au sein de l'entreprise.

Si le plan social se confirme, Microsoft suivrait donc les autres groupes IT comme Meta, Salesforce, qui ont procédé à des suppressions massives de poste. Au cours des 18 premiers jours de 2023, 104 sociétés ont licencié plus de 26 000 salariés, selon les données recueillies par layoff.fyi. Il faudra attendre au-delà des annonces pour savoir si les filiales françaises seront touchées et à quel niveau.

MAJ : Satya Nadella vient de publier un message adressé aux employés de Microsoft. Le CEO confirme la suppression de 10 000 postes d'ici le 31 mars. Un plan qui se traduira par une charge d'1,2 milliard de dollars dans les comptes. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité