Microsoft voudrait racheter Mandiant

Avec Mandiant, Microsoft étofferait son portefeuille de cybersécurité sur la réponse à incident. (Crédit Photo: Geralt/Pixabay)

Avec Mandiant, Microsoft étofferait son portefeuille de cybersécurité sur la réponse à incident. (Crédit Photo: Geralt/Pixabay)

Selon la presse financière américaine, Microsoft aurait entamé des discussions pour acquérir Mandiant. Le spécialiste en analyse forensic et en réponse à incident est devenu autonome après la cession de FireEye au fonds STG.

La consolidation dans le domaine de la cybersécurité continue avec cette fois-ci des rumeurs de rachat de la société Mandiant par Microsoft. Selon Bloomberg, la firme de Redmond aurait amorcé des discussions pour une éventuelle acquisition. Bien évidemment, les deux parties n'ont pas commenté ces informations, mais le cours de l'action Mandiant a progressé de près de 20%.

Mandiant est un spécialiste de l'investigation et de la réponse à incident. Il intervient régulièrement auprès des victimes de piratage ou de cyberespionnage. La firme avait été acquise par FireEye en janvier 2014 pour un montant de 1 milliard de dollars. Depuis, la maison-mère a vendu son activité produit au fonds d'investissement STG pour 1,2 milliard de dollars. Ce dernier a combiné cette division avec les activités de McAfee Entreprise acquises en mars 2021 pour devenir Trellix.

Une opportunité pour Microsoft dans la réponse à incident


Lors du rachat des produits FireEye, le CEO Kevin Mandia avait expliqué « nous pensons que cette séparation va libérer notre activité à forte croissance Mandiant Solutions ». Il avait ajouté, « nous pourrons nous concentrer exclusivement sur le développement de notre intelligence et de notre expertise de première ligne pour la plateforme Mandiant Advantage ».

Si Microsoft s'empare de Mandiant, il pourra ainsi renforcer son offre de sécurité notamment sur le volet réponse à incident et à la remédiation. Il mettrait aussi la main sur une société en pleine croissance avec un chiffre d'affaires de 133 millions de dollars au 4eme trimestre 2021 (clos le 31 décembre) en hausse de 21% sur un an. Sur l'activité annuelle, les revenus atteignent 279 millions de dollars, en hausse de 23 % sur un an, et les revenus différés ont augmenté de 44 % pour atteindre 410 millions de dollars, deux indicateurs de l'activité future.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité