Mise à jour majeure chez Veritas avec NetBackup 9

Avec NetBackup 9.0, Veritas étend son périmètre de sauvegarde aux systèmes HCI et très bientôt aux applications SaaS grâce au rachat de HubStor. (Crédit Veritas)

Avec NetBackup 9.0, Veritas étend son périmètre de sauvegarde aux systèmes HCI et très bientôt aux applications SaaS grâce au rachat de HubStor. (Crédit Veritas)

Avec la version 9.0, le spécialiste de la protection des données ajoute des fonctionnalités attendues sur sa plate-forme NetBackup afin d'offrir aux clients des choix supplémentaires pour la sauvegarde des données en périphérie, en local et dans le cloud. Et, avec le rachat de HubStor, Veritas s'attaque à la protection des données conservées dans les applications SaaS.

Acteur historique du marché de la sauvegarde, qui a repris son indépendance en 2015, Veritas propose depuis des mises à jour significatives de sa plate-forme phare NetBackup. Après la version 8.3 en juillet dernier, cette solution passe à la 9.0 avec des améliorations majeures comme le support des systèmes hyperconvergés avec l'option Flex Scale et une meilleure intégration avec OpenStack. « Avec NetBackup 9.0, nous proposons une plate-forme unifiée pour toutes les infrastructures : edge, multicloud, containers avec l'arrivée de fonctionnalités attendues comme le support des environnements hyperconvergés et hyperscale », nous a indiqué lors d'un entretien Jean-Pierre Boushira, vice-président en charge des zones Europe du Sud, Benelux et pays nordiques chez Veritas. Les clients de NetBackup souhaitaient que Veritas mette au point un nouvel outil pour ceux qui exploitent des centres de données multiclouds avec des environnements hétérogènes.

« Veritas NetBackup 9 et sa toute nouvelle fonctionnalité Flex Scale donnent l'opportunité aux entreprises de pouvoir choisir parmi les modèles de déploiement les plus flexibles du secteur tout en protégeant plus de 800 charges de travail en scale-out, scale-up ou cloud », poursuit le dirigeant de Veritas. NetBackup FlexScale se déploie au coeur de l'architecture évolutive - à base de noeuds serveurs -  d'un système hyperconvergé, qui peut s'étoffer pour répondre aux besoins de l'entreprise : rajouter des VM, déployer des postes VDI supplémentaires ou piloter des filiales à distance en mode Robo. L'éditeur entend accompagner ses clients en leur fournissant plus de flexibilité dans la protection de leurs données. Flex Scale peut être déployé en local ou dans le cloud pour s'adapter à tous les usages. Si besoin, Veritas commercialise également une appliance scale-out en mode physique et virtuel. Le serveur physique repose sur une machine Proliant fournie par HPE avec le logiciel NetBackup. En fait, HPE et Veritas ont développé conjointement un système Flex Scale certifié et commercialisé sous la marque Veritas, en combinant un serveur ProLiant et le logiciel NetBackup.



Vice-président en charge de l'Europe du Sud et du Benelux chez Veritas, Jean-Pierre Boushira vient de bénéficier d'une belle promotion puisqu'il ajoute les pays nordiques à son périmètre. (Crédit Veritas)

Pour résumer, 3 modes de déploiement sont désormais disponibles avec la solution NetBackup 9.0 :

- NetBackup - dans le cloud, en mode BYOS (Build-Your-Own Server), en Purpose Built Appliances et en virtual appliances.

- NetBackup Flex - déploiement conteneurisé, sécurisé et multi-locataire.

- NetBackup Scale-out - une solution logicielle, automatisée et hyper convergente adaptée aux datacenters de dernière génération.

Parmi les fonctionnalités ajoutées, signalons :

- Automatisation basée sur des règles pour gérer les opérations de provisionnement, de mise à l'échelle, d'équilibrage de charge, d'intégration dans le cloud et de récupération,

- Auto-découverte des charges de travail pour améliorer les services de protection des données et éliminer les lacunes en matière de protection

- L'API de Veritas se concentre en premier lieu sur les intégrations dans les chaînes d'outils existantes et les flux de travail basés sur le cloud.

- Protection des données simplifiée pour OpenStack. Les ajouts à OpenStack utilisent des API natives pour assurer l'intégration, les contrôles multi-tenant et la gestion en libre-service sur site et dans les clouds publics.

Sur le marché de la protection des systèmes hyperconvergés, avec comme principaux acteurs Nutanix et VMware, d'autres éditeurs se sont positionnés avec des solutions taillées pour les architectures scale-out. On peut citer Rubrik et Cohesity, bien sûr, mais également Commvault, Veeam et Hycu. Nutanix propose d'ailleurs un programme baptisé Mine pour embarquer ses partenaires spécialisés dans la sauvegarde

Protection des données SaaS Et pour compléter sa plate-forme de protection des données, Veritas a mis la main sur la start-up HubStor, spécialisée dans la sauvegarde des environnements SaaS. La solution de HubStor exploite le cloud Azure pour assurer les sauvegardes de ses clients. « Aujourd'hui, un grand nombre d'entreprises misent sur des services clouds tels que Microsoft 365, Slack ou encore Box. Malheureusement, beaucoup d'entre elles n'ont pas conscience qu'il est de leur responsabilité de mettre en place des politiques de protection adaptées pour les données utilisées par des applications de type SaaS. En intégrant à notre portefeuille les fonctionnalités initialement proposées par Hubstor, nous permettons aux entreprises d'aller encore plus loin en matière de protection des données, le tout à partir d'une seule et même plate-forme, et ce quelle que soit leur infrastructure », explique en complément dans un communiqué de presse Greg Hughes, CEO chez Veritas. Maintenant que l'acquisition est terminée, Veritas prévoit de lier la technologie de HubStor à sa plate-forme de services de protection des données d'entreprise, en particulier pour aider NetBackup à mieux traiter les données Microsoft 365. Parmi les concurrents directs de HubStor, on peut citer Acronis, Arcserve, Carbonite, CodeTwo, Veeam ou encore Commvault avec Metallic.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité