NetApp multiplie ses services dans les clouds tiers

Jennifer Meyer, directrice des produits cloud de NetApp a confirmé la volonté du fournisseur de se renforcer dans les principaux clouds publics. (crédit : N.C.)

Jennifer Meyer, directrice des produits cloud de NetApp a confirmé la volonté du fournisseur de se renforcer dans les principaux clouds publics. (crédit : N.C.)

NetApp continue à renforcer ses intégrations auprès des fournisseurs de cloud public. Plusieurs nouveautés sont annoncées chez Azure, Google Cloud Platform, AWS et même Salesforce.

En direct de Barcelone. Lancé dans les services de gestion des données, d'hyperconvergence et de multicloud il y a maintenant trois ans, NetApp continue de renforcer son environnement Data Fabric en intégrant de nouveaux services auprès des différents fournisseurs de cloud public. Les nouveautés comprennent une disponibilité de NetApp Files en natif sur Azure, l'offre SaaS Backup du fournisseur chez Salesforce et un élargissement de la disponibilité de Cloud Volumes chez Google Cloud Platform et AWS.

Azure NetApp Files est un service de partage de fichiers issu de la technologie ONTAP qui a été intégré nativement sur le service de cloud public de Microsoft que ce dernier supporte et vend. Concrètement, la solution fournie des capacités de stockage at scale et aussi de datamanagement pour simplifier la gestion et le déploiement de workloads orientés fichiers. Pour le moment en version d'essai, Azure NetApp Files sera bientôt disponible dans les régions européennes où Microsoft possède des datacenters : Amsterdam et Dublin.

Du backup NetApp chez Salesforce après Office 365 Du côté du cloud fournit par l'éditeur de CRM Salesforce, NetApp y a intégré sa solution SaaS Backup. Cette dernière, déjà intégrée à Office 365 chez Microsoft, permet aux clients de contrôler leurs données sensibles via une sauvegarde simplifiée, automatisée et une restauration granulaire à la demande. Les données contenues dans Salesforce vont ainsi être protégées d'éventuelles suppressions accidentelles ou corruptions malveillantes.

« Nous aidons nos utilisateurs à protéger leurs données SaaS différemment de la sécurité apportée par les applications, surtout quand les législations l'imposent comme dans la région EMEA », a ajouté Jennifer Meyer, directrice des produits clouds de NetApp. Et d'ajouter que cette solution continuera d'être intégrée à d'autres services au fur et à mesure.

Cloud Volumes disponible dans d'autres régions GCP et AWS La responsable du cloud chez NetApp a également annoncé l'expansion du service Cloud Volumes sur Google Cloud Platform dans la région Europe West 3 du fournisseur, c'est-à-dire la région de Francfort en Allemagne. Les entreprises intégrées à cette zone vont ainsi pouvoir notamment accélérer leurs décisions basées sur les données en déplaçant leurs workloads d'analyse dans le cloud.

L'automatisation et les tests d'environnements seront accélérés avec la capacité de dupliquer des centaines d'environnements, en quelques minutes. De même sur le cloud d'Amazon, Cloud Volumes est étendu à plusieurs régions du fournisseur. Le service est déjà en production sur AWS dans toutes les zones des Etats-Unis et arrive aujourd'hui en Europe, dans les zones des Francfort (EU-Central 1), Dublin (EU-West1) et Londres (EU-West2), ainsi qu'en Océanie et au Japon. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité