Nokia suspend son plan social

Le secrétaire d'Etat à l'Economie, Benjamin Griveaux, vient d'annoncer la suspension temporaire du plan de suppression d'emplois annoncé par Nokia début septembre.

Le secrétaire d'Etat à l'Economie, Benjamin Griveaux, vient d'annoncer la suspension temporaire du plan de suppression d'emplois annoncé par Nokia début septembre.

Après avoir reçu les représentants du personnel de Nokia la semaine dernière, Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat à l'Economie, a rencontré la direction de l'équipementier qui a accepté de suspendre son plan social jusqu'au 2 octobre prochain.

Nokia suspend son plan social jusqu'au lundi 2 octobre, a déclaré aujourd'hui Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat à l'Economie, à la suite de sa réunion avec le président de Nokia France, Thierry Boisnon, planifiée ce matin à 10 h 15. Le 2 octobre se tiendra un comité de suivi avec la direction de Nokia et les représentants du personnel, a précisé le secrétaire d'Etat. La semaine dernière, il avait déjà reçu les représentants du personnel de Nokia et les élus des villes de Nozay et Lannion où se situent des implantations de l'équipementier, précédemment des sites de la société Alcatel-Lucent, rachetée par le groupe finlandais en avril 2015.

Début septembre, Nokia avait en effet indiqué qu'il prévoyait de supprimer 597 emplois en France, en plus des 400 déjà touchés depuis le rapprochement avec Alcatel-Lucent. Or, au moment de l'acquisition de l'équipementier français, le groupe finlandais s'était engagé - à l'époque auprès d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'économie - à porter à 2 500 personnes les équipes de R&D, ce qui équivalait au recrutement de 500 personnes. Selon les représentants du personnel, 1/5ème seulement de ces recrutements ont eu lieu. « Manifestement, le compte n'y est pas », avait indiqué Benjamin Griveaux la semaine dernière, sur France Inter.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité