Nouvelle manifestation des salariés d'Astek Sud-Est

Des salariés d'Astek Sud-Est rassemblés devant le siège  de la SSII à Sophia Antipolis le 3 septembre

Des salariés d'Astek Sud-Est rassemblés devant le siège de la SSII à Sophia Antipolis le 3 septembre

Les syndicats d'Astek Sud-Est ont appelé à un nouveau rassemblement des salariés devant les locaux de la SSII à Sophia Antipolis le 3 septembre. C'est la 5ème fois depuis le début 2013 que les collaborateurs du prestataire de services manifestent. Cette fois-ci, un rassemblement devrait aussi se tenir au même moment devant les locaux du groupe Astek à Boulogne-Billancourt. Toutefois, il ne devrait donner lieu qu'à un mouvement de taille réduite, les revendications des salariés franciliens étant moindres que celles de la filiale sudiste du groupe de services informatiques.

Parmi les réclamations des salariés d'Astek Sud-Est figurent une meilleure répartition des bénéfices, une plus grande transparence dans les avenants aux contrats des collaborateurs, et un plus grand respect du code du travail (abus des clauses de mobilité, décalage des débuts de contrats de travail...). Surtout, « nous voulons une meilleure communication avec la direction. Si ce point était levé, la pilule passerait mieux sur d'autres points litigieux », explique Mathieu Glasson, l'un des représentants du personnel d'Astek Sud-Est.

La direction assigne les représentans du personnel pour injure

S'il sert à rappeler ces demandes, le rassemblement du 3 septembre est aussi une manifestation de soutien aux représentants du personnel de la société sophipolitaine qui ont été assignés en justice par la direction pour injure publique. En cause, le slogan « Platano Escroc [Ndlr : Franck Platano est le directeur général d'Astek Sud-Est] », scandé lors d'une des manifestations organisées précédemment dans l'année. Pour les représentants du personnel visés, il s'agit avant tout d'une tentative d'intimidation, comme l'étaient les convocations à des entretiens préalables à des licenciements qu'ont reçues les représentants du personnel en mai dernier. Des entretiens qui n'avaient finalement pas été suivi de leurs départs de l'entreprise.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité