Objectif Libre franchit le cap du million d'euros de chiffre d'affaires

Christophe Sauthier, dirigeant d'Objectif Libre :

Christophe Sauthier, dirigeant d'Objectif Libre : "Ce bilan reflète notamment les actions marketing et communication que nous menons depuis plusieurs mois."

L'ESN toulousaine Objectif Libre a clos un troisième exercice consécutif en forte croissance avec des revenus en hausse de 50%. Les audits, les déploiements et les missions d'expertise représentent les deux tiers de son activité.

La société de services toulousaine Objectif Libre continue de faire progresser son activité à un rythme soutenu. Pour le compte de son exercice 2015-2016 clos fin juin, elle a réalisé pour la première fois plus d'un million d'euros de chiffre d'affaires, soit 50% de plus que lors des 12 mois précédents. En trois ans, les revenus de la société spécialisée dans les logiciels libres ont ainsi connu une hausse de 215%.

Plus des deux tiers des facturations de l'ESN proviennent de son savoir-faire autour d'OpenStack. Elle dispose également de compétences fortes autour de Ceph, des conteneurs et de Docker, de la virtualisation d'infrastructures avec KVM et LibVirt, et de la configuration centralisée avec Puppet et Ansibleet. Des prestations autour de ces technologies sont proposées aux grandes entreprises et aux ETI parmi lesquelles Objectif Libre compte comme clients Crédit Mutuel Arkea, La Poste, Jouve ou encore Oxeva. Les audits, les déploiements et les missions d'expertise représentent les deux tiers de l'activité de la société de services.

En juillet dernier, Objectif Libre a déménagé son agence parisienne pour la doter de locaux plus spacieux. Au mois de Janvier, le siège de l'entreprise avait déjà été déplacé en plein coeur de Toulouse. Sur place, la société de services bénéficie d'une salle qui peut accueillir jusqu'à 35 personnes. De quoi lui permettre de faire croître son activité formation qui a représenté 210 jours de cours lors de son dernier exercice.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité