Office 365 ferait un carton, particulièrement chez les petites entreprises

Office 365 laisse loin derrière lui son prédécesseur BPOS en termes de rapidité d'adoption par les entreprises. Parallèlement au lancement de sa suite bureautique en SaaS dans 22 pays supplémentaires, l'éditeur annonce qu'elle bénéficie désormais d'une trentaine de nouvelles améliorations fonctionnelles.

Microsoft se frotte les mains. Selon lui, sa suite bureautique en ligne Office 365 se vend huit fois plus vite que son prédécesseur BPOS (Business Productivity Online). Au rythme actuel de ses ventes, le service hébergé est en passe de battre tous les records de rapidité d'adoption d'un logiciel Microsoft, selon ce dernier. En faisant cette annonce lundi 28 novembre, l'éditeur a en outre précisé que le succès d'Office 365 était particulièrement important dans les petites entreprises qui représentent 90% de ses utilisateurs.

Lancée en juin, Office 365 inclut des versions d'Exchange, de SharePoint, d'Office et de Lync hébergées dans les centres de données de Microsoft. Sa tarification est basée sur une facturation par mois et par utilisateur. Le service est proposés sous le forme de 3 packages aux clients : la messagerie électronique seule (4$ par mois et par utilisateur) ; la version complète avec le serveur Lync et Office 2010 professionnel Plus (27 $) ; la version petite entreprise jusqu'à 25 utilisateurs (6$).

Dans la foulée des annonces faires lundi dernier, Microsoft a également fait savoir qu'Office 365 est désormais disponible dans 22 nouveaux pays, notamment en Argentine, à Taiwan et en Afrique du Sud. « Etant désormais proposé dans 63 pays au total, Office 365 peut potentiellement toucher 95% des entreprises dans le monde », se félicite Takeshi Numoto, le Vice-président monde de la division Office de Microsoft.

Interagir avec SharePoint online depuis un mobile sous Windows Phone

Celles d'entre elles qui souscrivent ou choisiront de souscrire à Office 365 vont profiter de la trentaine d'améliorations fonctionnelles que L'éditeur vient d'apporter à son service SaaS. Parmi elles figure le support de Windows Phone 7.5 par la version en ligne de SharePoint qui va permettre aux utilisateurs d'accéder à des documents et de les mettre jour depuis leurs téléphone mobiles. De nouveaux connecteurs font également leur apparition pour permettre la connexion de SharePoint en ligne à de nouveaux progiciels tels que des outils de CRM et les progiciels de SAP. L'établissement de telles connexions était déjà possible avec la version traditionnelle de SharePoint. D'autres améliorations fonctionnelles annoncées lundi portent sur la simplification et l'automatisation de la gestion d'Office 365 par les administrateurs. Il s'agit, par exemple, de la possibilité de réinitialiser les mots de passe par SMS ou e-mail et de l'apparition d'un nouveau outil de synchronisation avec l'annuaire d'entreprise 64 bits. Une autre nouveauté est l'arrivée d'un assistant de résolution des problèmes conçu pour aider les utilisateurs à ses dépanner eux-mêmes avant de devoir faire appel au help desk.

Bien que cela ne fasse pas partie des annonces faites lundi dernier par Microsoft, l'éditeur fait toujours montre de sa volonté de fournir un accès au serveur Lync depuis des téléphones mobiles sous Windows Phone, Android et iOS avant la fin de cette année.

L'offre de Microsoft est considérée comme un concurrent de la suite Google Apps beaucoup plus sérieux que ne l'était BPOS. Très similaire à Office 365, le service de Google inclus une messagerie électronique, une messagerie instantanée, un agenda, des logiciels bureautique et d'autres applications proposées par le moteur de recherche.

Ajouter un commentaire
4
Commentaires

Lordnox cest qqchose comme ca que je veux faire Il y a un tuto pour utiliser les polygones de cette maniere la?

Fabrice Bonjour, un petit message de la rédaction qui n'est pas rédigé qu'à l'intention du membre XaMaLa : le forum de Distributique.com a été conçu pour être un lieu d'échanges pour nos lecteurs. Ceux-ci peuvent commenter un article, apporter des informations complémentaires ou discuter entre eux d'un sujet. Nous apprécierions qu'ils ne soit pas utilisé par certains comme un outil de promotion de marques si les messages diffusés n'apportent aucun autre type d'information de nature à élargir la réflexion. Merci d'en tenir compte La rédaction

gboule35 4$ juste la messagerie, l'article pourrait en profiter pour évoquer que google apps c'est 4€ l'ensemble (messagerie, agenda, suite bureautique et sites web)

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité