Optimisme pour AMD malgré un troisième trimestre mitigé

Lisa Su, la  CEO d'AMD, estime que l’acquisition de Xilinx se déroule comme prévue et que d'autres bénéfices sont à venir. Crédit photo : D.R.

Lisa Su, la CEO d'AMD, estime que l’acquisition de Xilinx se déroule comme prévue et que d'autres bénéfices sont à venir. Crédit photo : D.R.

Si les résultats trimestriels d'AMD montrent une forte perte d'exploitation global, ses activités de datacenter et de composants embarqués semblent suffisamment solides pour aider l'entreprise à surmonter un contexte économique difficile.

AMD a publié une perte d'exploitation de 64 M$ pour le compte de son troisième trimestre 2022, principalement à cause de l'acquisition de Xilinx. Toutefois, ses gains importants sur les segments des datacenters, des composants embarqués et des jeux prêtent à l'optimisme. De son côté, le chiffre d'affaires enregistré entre juillet et septembre derniers a augmenté de 29 %, passant de 4,31 milliards de dollars il y a un an, à 5,56 milliards de dollars. La marge brute s'est également appréciée en glissement annuel, passant de 2,08 Md$ au troisième trimestre 2021 à 2,35 Md$ pour les trois derniers mois.

La baisse du bénéfice d'exploitation résulte d'une forte augmentation des dépenses d'exploitation, puisqu'elles ont plus que doublé au troisième trimestre, passant de 1,14 Md$ il y a un an, à 2,42 Md$ dans le bilan le plus récents. AMD attribue cette hausse des dépenses à l'acquisition, en février 2022, de l'entreprise de semi-conducteurs Xilinx, pour laquelle elle a déboursé 50 Md$ environ. En outre, des dépenses plus élevées en matière de recherche et développement ont aussi réduit les marges d'AMD. Mais les investisseurs ont, semble-t-il, surtout retenu les bonnes nouvelles concernant les datacenters et les segments embarqués, car les actions d'AMD ont augmenté de 3,7 % pour atteindre 61,83 de dollars à un certain moment.

L'accélération dans les datacenters compense le déclin du marché des PC

Comme celle de l'ensemble de l'industrie des semi-conducteurs, la croissance d'AMD a été quelque peu ralentie par la chute des ventes de PC. Sur ce segment d'activité, les revenus de l'entreprise sont passés de 1,69 Md$ au troisième trimestre 2021 à 1,02 Md$ cette année. Cependant, d'autres segments sur lesquels AMD se positionne ont connu des croissances importantes pour compenser ce déclin. Le revenu net de l'activité datacenters est ainsi passé de 1,1 Md$ au troisième trimestre 2021 à 1,6 Md$ au dernier comptage, ce qui représente une augmentation de 45 %. L'acquisition de Xilinx a aussi contribué à soutenir les résultats d'AMD dans le domaine des composants embarqués, ce qui n'est pas surprenant étant donné l'accent mis par Xilinx sur ce secteur. Au troisième trimestre 2021, AMD n'a réalisé que 79 M$ de revenus nets grâce aux produits embarqués, tandis que le dernier trimestre a enregistré 1,3 Md$ sur le même segment.

AMD gagne du terrain sur Intel sur le marché des serveurs

Selon AMD, cette croissance du marché des datacenters résulte du bon niveau de vente de ses processeurs EPYC, qui l'ont aidé à prendre des parts de marché substantielles à Intel. Si le marché des processeurs pour serveurs a été largement dominé par Intel ces dernières décennies, sa part de marché est passée de 98 % il y a cinq ans, à 88 % en mai de cette

année. Les estimations d'AMD concernant les revenus futurs sont optimistes. Le fabricant américain prévoit une hausse d'environ 14 % en glissement annuel pour le quatrième trimestre, pour un total d'environ 5,5 Md$. AMD a également déclaré qu'il s'attend à une croissance de ses activités embarquées et de datacenters chaque trimestre, et d'une année sur l'autre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité