Orange renforce sa filiale OBS avec SecureData

SecureData dispose d'un centre de sécurité opérationnel (SOC) qui va compléter les 9 d'Orange Cyberdéfense. (crédit : SecureData)

SecureData dispose d'un centre de sécurité opérationnel (SOC) qui va compléter les 9 d'Orange Cyberdéfense. (crédit : SecureData)

En mettant la main sur le britannique SecureData, Orange renforce les capacités de conseil et d'expertise en cybersécurité de sa filiale OBS. Et en particulier de son entité Cyberdéfense qui va intégrer 200 collaborateurs supplémentaires ainsi qu'un SOC, mais aussi un CERT et une équipe en threat intelligence.

Le PDG d'Orange, Stéphane Richard, avait prévenu qu'il allait mettre le cap sur l'IoT, l'IA et la cybersécurité lors du dernier show Hello de l'opérateur télécom. Le dirigeant tient ses promesses en début d'année - pour ce qui concerne ce dernier point en tout cas - avec l'annonce du rachat de SecureData, fournisseur de services en cybersécurité au Royaume-Uni. Il s'agit de l'acquisition de 100% du capital de cette société qui compte 200 salariés et a réalisé un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros en 2018.

Avec ce rachat, Orange vient renforcer sa filiale OBS. Et en particulier son entité Cyberdéfense dont le directeur général, Michel Van Den Berghe, a annoncé sur l'événement Cyberdefense Live 2019 son ambition de faire de cette structure « un leader européen ». « Nous sommes extrêmement fiers et heureux d'annoncer l'acquisition de SecureData, qui marque une étape décisive du développement d'Orange sur le marché européen de la cybersécurité. SecureData a, tout comme Orange Cyberdefense, réussi sa transition vers les services de sécurité managés », a confirmé dans un communiqué Hugues Foulon, directeur exécutif de la stratégie et des activités de cybersécurité d'Orange.

Des capacités en tests d'intrusion avec SensePost

En plus des équipes de SecureData qui rejoignent celles d'Orange Cyberdéfense, dont le nombre devrait atteindre les 2 200 personnes en 2020 (contre 1 300 avant ce rachat), le groupe étoffe son réseau de centre de sécurité opérationnel (SOC), portant à 10 le nombre de ce type de structures au niveau mondial. Mais ce n'est pas tout puisque Orange se dote également d'un CERT (Centre de réponse aux incidents de sécurité) mais également de compétences supplémentaires en détection avancée des cybermenaces (threat intelligence). En outre, SecureData renferme également SensePost, une filiale positionnée notamment dans les tests d'intrusion.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité