OVHCloud entame le déploiement de ses zones locales

Henrik Hasenkamp, CEO et co-fondateur de Gridscale a piloté le développement et le déploiement de l'offre Local Zones d'OVHCloud. (Crédit Photo : Gridscale)

Henrik Hasenkamp, CEO et co-fondateur de Gridscale a piloté le développement et le déploiement de l'offre Local Zones d'OVHCloud. (Crédit Photo : Gridscale)

OVHCloud a annoncé l'ouverture de ses premières zones locales en Espagne et en Belgique. S'appuyant sur la technologie de Gridscale, le fournisseur de cloud entend déployer des environnements de cloud public au plus près des clients ayant des besoins de performances ou de localisation des données.

En novembre dernier OVHCloud  a dévoilé sa feuille de route pour les prochains mois avec un volet international important. Dans ce cadre, l'entreprise avait annoncé vouloir accélérer le déploiement des environnements de cloud public, sous le nom de Local Zones, dans plusieurs pays. La société vient d'annoncer l'ouverture des deux premières implantations, Madrid en Espagne et Bruxelles en Belgique.

Pour cela, OVHCloud s'appuie sur Gridscale, une acquisition réalisée en août dernier. D'origine allemande, il propose un éventail de solutions IaaS incluant aussi bien du compute (cloud privé, public et hybride, instances GPU, services Kubernetes managés...), du stockage (fichiers, bloc, S3...), du réseau (répartition de charge cloud, réseaux privés et firewalls) ou encore des bases de données managées. Ces offres sont fournies isolément ou dans une offre hyperconvergée pour répondre aux besoins des entreprises en quête d'une infrastructure edge. 

 Une réponse aux exigences de performances et de réglementation

« Avec l'ouverture des deux premières Local Zones, nous testons notre capacité à déployer et itérer rapidement des environnements de cloud public à proximité de nos clients », souligne  Henrik Hasenkamp, fondateur et CEO de Gridscale. Le coordinateur de l'offre précise que le profil des clients est « ceux qui ont des workload nécessitant une faible latence et/ou ont des contraintes réglementaires sur la localisation des données ». Il  ajoute cibler des verticales comme « les services financiers, le consulting ou encore en rapport avec le domaine de la santé ».

En version beta, « nous ferons une première évaluation dans les 2 à 3 prochains mois », indique Henrik Hasenkamp. Les déploiements par contre devraient s'accélérer avec une implémentation attendue aux Etats-Unis à Dallas, puis la poursuite de la couverture européenne avec Prague, Marseille, Zürich. Au total, une quinzaine d'implantations sont programmées dans les prochains mois. A termes, le fournisseur de cloud entend ouvrir 150 Local Zones dans les trois prochaines années. Il rattrape ainsi son retard par rapport à la concurrence comme AWS ou Microsoft Azure qui disposent depuis plusieurs années d'offres similaires.  

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité