PC et moniteurs : le segment du gaming n'échappe pas à la crise

L'offre pléthorique de cartes d'extension d'occasion pour GPU a aggravé le problème puisqu'elles aident à prolonger la durée de vie des desktops gaming en possession des utilisateurs. Crédit photo : Acer

L'offre pléthorique de cartes d'extension d'occasion pour GPU a aggravé le problème puisqu'elles aident à prolonger la durée de vie des desktops gaming en possession des utilisateurs. Crédit photo : Acer

L'an dernier, les ventes de moniteurs pour le jeu vidéo ont baissé pour la première fois au moins depuis 2016. De leur côté, les livraisons de PC dédiés à cet usage récréatif ont baissé de 6,4 %. Dans les deux cas, des stocks excédentaires contribuent à freiner l'achat de nouveaux modèles.

Le marché du gaming sur PC est pris dans les turbulences du marché mondial de l'informatique professionnelle. Après trois années de progression, les volumes d'achats d'écrans et d'ordinateurs conçus pour le jeu vidéo ont respectivement baissé de 6,4 % et 7,1 % en 2022, selon IDC. Les premiers ont ainsi représenté 44,9 millions d'unités, les seconds 17,3 millions d'unités, ce qui demeure tout de même bien supérieur à la situation prépandémique. En comparaison, le marché global des PC a reculé de 16,5 % l'an dernier, tandis que celui des moniteurs se contractait de 5,9 % dans son ensemble.  

La balance des performances par dollar défavorable aux nouveaux PC

Comme pour les équipements généralistes, les stocks excédentaires de PC de jeu reportés à partir de 2022 ont entraîné des réductions de prix sur les systèmes d'ancienne génération et ainsi freiné les commandes de modèles plus récents. Et, de façon plus spécifique, l'offre pléthorique de cartes d'extension d'occasion pour GPU a aggravé le problème puisqu'elles aident à prolonger la durée de vie des desktops gaming en possession des utilisateurs. Pour couronner le tout, « la consommation électrique excessive des derniers GPU entravent les ventes de nouveaux ordinateurs car ils font pencher la balance des performances par dollar en faveur des modèles de l'année dernière », explique analyste chez IDC.

Moniteurs : la reprise interviendra plus tôt

Les livraisons de moniteurs pour le jeu vidéo ont subi elles aussi les effets néfastes de stocks qui se sont élevés de façon « phénoménale ». Depuis 2016, année à partir de laquelle IDC a commencé à analyser leur évolution, elles n'avaient encore jamais baissé. Selon le cabinet d'études, il faudra encore au moins deux trimestres pour que les volumes de produits entreposés retrouvent un niveau normal. Il se montre relativement confiant sur une reprise durant la dernière partie de 2023, arguant que l'achat d'un moniteur dédié constitue un moyen peu onéreux d'améliorer l'expérience utilisateur d'un joueur.  

Plus globalement, les marchés des PC et des moniteurs de jeu devraient faire mieux que leurs équivalents généralistes. Leurs volumes cumulés devraient passer de 58,8 millions en 2023 à 75,1 millions en 2027, le retour de la hausse des ventes étant attendu à compter de 2024.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité