Philippe Roncati placé à la tête de Kyndryl France

Philippe Roncati a été nommé président de Kyndryl France issu de la scission d'IBM. (Crédit Photo: IBM)

Philippe Roncati a été nommé président de Kyndryl France issu de la scission d'IBM. (Crédit Photo: IBM)

Petit à petit, la scission d'IBM s'organise et l'activité services rebaptisée Kyndryl vient de nomme un patron pour la France. Il s'agit de Philippe Roncati, qui était jusqu'alors vice-président de la branche services chez IBM France. Par ailleurs, les syndicats ont signé un accord de transition des employés dans cette nouvelle structure.

En octobre 2020, le CEO d'IBM Arvind Krishna annonçait la scission en deux de la société avec d'un côté la partie Managed Infrastructure Services et de l'autre la division Global Technology Services. C'est cette dernière qui a pris comme nom provisoire NewsCo avant d'être officiellement rebaptisée Kyndryl. Des responsables ont été nommés en mars dernier notamment le CEO Martin Schroeter. Une nouvelle étape vient d'être franchie avec la nomination d'un président pour la filiale française.

Il s'agit de Philippe Roncati, qui a fait une bonne partie de sa carrière chez IBM France. Dans un communiqué, le CEO Martin Schroeder indique : « Je suis ravi que Philippe dirige notre équipe en France, qui est un marché essentiel pour Kyndryl. Sa vaste expérience en technologie d'entreprise et sa relation de longue date avec l'un de nos principaux clients sont inestimables ». Le client dont parle le dirigeant est BNP-Paribas qui a intégré une instance de cloud public IBM au sein de la banque. Une expérience évoquée lors de l'évènement Think en 2019.

Un plan de transition signé par les syndicats


En prenant les rênes de Kyndryl, Philippe Roncati hérite aussi d'un climat social particulier. IBM France avait provoqué quelques tensions en annonçant en février dernier un PSE (plan social d'entreprise) et dans le même temps le transfert d'environ 1000 personnes vers Kyndryl. Sur ce transfert, les syndicats viennent de signer (sauf la CGT) le 25 juin dernier un accord de transition prévoyant les différentes phases et garanties de la bascule vers la nouvelle entité. On apprend ainsi que le 1er septembre 2021 il y aura une séparation interne de l'activité GTS-IS entraînant le transfert de l'activité et des salariés vers Kyndryl. Puis à la fin 2021, la sortie de Kyndryl du groupe IBM sera actée.

Dans le communiqué de nomination, il est précisé la déclinaison des différents services proposés par Kyndryl. Ils s'articulent autour de 6 pôles : Cloud, l'entreprise et le zCloud, les applications, les données et l'IA, le digital wokspace, la sécurité et la résilience et le réseau et Edge.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité