Pour réaliser ses grandes ambitions, Veeam veut s'appuyer sur son channel

Daniel Fried, vice-président EMEA de Veeam, aux côtés de Patrick Rohrbasser, vice-président des ventes en France, lors de l'événement VeeamON organisé le 11 juin à la Maison de la Mutualité, à Paris. (Crédit : Bastien Lion)

Daniel Fried, vice-président EMEA de Veeam, aux côtés de Patrick Rohrbasser, vice-président des ventes en France, lors de l'événement VeeamON organisé le 11 juin à la Maison de la Mutualité, à Paris. (Crédit : Bastien Lion)

Présent en France pour l'événement VeeamON, le vice-président EMEA de Veeam, Daniel Fried, revient sur les différentes avancées, ambitions et échéances à venir pour son entreprise. Avec une ambition affichée pour laquelle les partenaires auront un rôle capital à jouer : réussir dans le cloud data management autant qu'il a pu le faire dans le backup.

En 2018, Veeam a dépassé le milliard de dollars de chiffre d'affaires, 13 ans après sa création en 2006. Désignée l'an dernier comme leader du marché de la sauvegarde en EMEA par IDC, l'entreprise mise sur la stabilité pour maintenir sa bonne santé. Réalisant l'intégralité de ses ventes via l'indirect, elle peut s'appuyer sur un solide réseau de 1 096 partenaires actifs en France, dont 970 fournisseurs cloud (le cloud représente aujourd'hui 25 % de ses revenus en EMEA). Ces revendeurs et cloud providers sont répartis selon un programme partenaire classique, avec des niveaux platinum, gold, silver et register. Le channel est l'un de ses principaux arguments de Veeam pour se démarquer de la concurrence. Celle-ci s'est particulièrement développée ces dernières années. En plus des acteurs « traditionnels » de l'IT qui proposent un volet backup et recovery en plus de leurs autres activités (type Dell EMC, HPE ou IBM), ces dernières années ont vu éclore au moins deux sérieux adversaires : Rubrik et Cohesity.

« Les nouveaux entrants, on adore », sourit Daniel Fried. Présent en France pour l'événement VeeamON organisé à la Maison de la Mutualité, le vice-président EMEA de Veeam ne semble pas s'inquiéter de la pression concurrentielle. « On se différencie des grands fournisseurs par notre capacité à innover et à proposer à nos clients des solutions qui soient à la fois simples d'utilisation, fiables et souples. Le tout en ayant plus de marge de manoeuvre et d'expertise, ce qui nous permet d'avancer plus vite. Quant aux sociétés arrivées plus récemment, elles ont vite compris qu'elles auraient besoin de partenaires pour grossir. Mais quand elles vont voir un revendeur ou un cloud provider qui travaille avec nous en leur proposant de plus gros avantages, elles tombent souvent sur une entreprise qui va préférer la stabilité, la confiance et le modèle de vente que nous proposons. »

La v10 d'Availability Suite attendue pour la fin d'année

Pourtant, et bien que M. Fried s'en défende, Veeam a su s'inspirer de la concurrence. La version la plus récente de Availability Orchestrator, son logiciel d'automatisation des plans de sauvegarde, propose ainsi la recherche de données directement par l'utilisateur dans les backups. Une fonction qu'offre Rubrik depuis plusieurs années déjà. La v2 de cette solution, dévoilée il y a quelques semaines lors du VeeamON de Miami, intègre également une optimisation de la partie performance, ce qui lui permet notamment de gérer davantage de workflows en même temps, et s'ouvre au backup, alors qu'elle ne valait auparavant que pour la réplication. « Le management des données se complexifie, et la nouvelle version d'Availability Orchestrator va dans ce sens », commente Daniel Fried.

Le VeeamON de Miami a par ailleurs été l'occasion d'annoncer la v10 d'Availability Suite. Déjà prévue il y a deux ans, cette mouture avait dû être repoussée, entrainant un changement de philosophie pour Veeam vis-à-vis des mises à jour. « Désormais, on priorise les demandes clients et on fait des updates réguliers avant la vraie release. Beaucoup d'éléments attendus dans la v10 sont donc en fait déjà sortis », souligne le vice-président. Programmée pour la fin d'année, cette dixième version devrait tout de même voir arriver une fonctionnalité très attendue : la sauvegarde dans le NAS.

« Devenir n°1 du cloud data management en Europe »

Enfin, le programme « With Veeam » a lui aussi été récemment mis en lumière. L'idée ? Ouvrir au maximum les solutions maisons à d'autres acteurs spécialistes dans leurs domaines, et ainsi garder toute son attention sur l'aspect backup et recovery. En résulte un ensemble d'API permettant aux partenaires de bâtir des produits adaptés aux besoins des clients de manière complète. Dans cette optique, Veeam a bouclé un certain nombre d'accords avec différentes sociétés, particulièrement dans les secteurs du stockage et de l'hyperconvergence. Des solutions conjointes avec ExaGrid et Nutanix ont d'ores et déjà été annoncées. « Le programme With Veeam [fournit] aux partenaires des points d'intégration élargis et approfondis qui simplifient et accélèrent l'offre d'une solution unifiée de stockage secondaire, facile à acquérir, à dimensionner, à déployer et à gérer, procurant aux entreprises des réponses à leurs besoins en matière de protection des données », peut-on lire dans un communiqué de l'entreprise.

L'ambition de Veeam, notamment avec ces produits, est de s'attaquer à « l'acte 2 » de sa croissance. « Nous sommes devenus numéro 1 dans le backup en Europe, maintenant l'objectif, c'est de l'être aussi dans le cloud data management. Nous devons être capable de faire sur des environnements de cloud public comme Azure ou AWS ce que nous savons faire sur un datacenter géré par un client. La v10 d'Availability Suite permettra, par exemple, de faire de la restauration d'informations se trouvant dans un cloud public à la volée », s'enorgueillit Daniel Fried. Du côté du channel, pas d'annonce immédiate, mais quelques indications sur le futur. « Nous travaillons à plein sur la digitalisation de notre relation avec les partenaires », poursuit-il, glissant qu'une « place de marché ouverte » serait dans les tuyaux. A suivre, donc.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité