Présent sombre et avenir morose pour le marché de l'informatique personnelle

Evolution des ventes mondiales de PC et de tablettes entre 2022 et 2026. Source : IDC

Evolution des ventes mondiales de PC et de tablettes entre 2022 et 2026. Source : IDC

Au recul de près de 12% des livraisons mondiales de PC et de tablettes prévu pour 2022 devrait succéder une nouvelle baisse des expéditions de 6% en 2023, selon IDC.

Moins d'un mois avant la fin de 2022, les prévisions de ventes annuelles de PC et de tablettes s'approchent grandement de ce que sera la réalité au 31 décembre. Selon IDC, le nombre de ces équipements d'informatique personnelle commercialisés dans le monde atteindra 456,8 millions d'unités cette année, chutant ainsi de 11,9 % comparé à 2021. De fait, les volumes livrés demeureront plus élevés qu'avant la pandémie (408 millions d'unités environ en 2019).

Des perspectives à 5 ans sans relief

Ils devraient le rester en 2023, mais dans des proportions moindres, puisque le cabinet d'études s'attend à une nouvelle baisse des expéditions. Elle devrait globalement atteindre -6,1% à 429 millions d'unités, à raison d'un recul de 5,6 % à 281 millions d'unités pour les PC, et d'une décroissance de 6,7 % à 148 millions d'unités pour les tablettes. A priori, les exercices suivants seront moins mauvais mais sans relief.  IDC table sur une croissance annuelle moyenne des ventes de PC d'un peu plus de 1% jusqu'en 2026, et sur une baisse de 1,7 % pour le marché des tablettes.  Cette année-là, le nombre d'équipements distribués devraient se situer à 459 millions d'unités.

Des baisses de tarifs pour faire baisser les stocks

Dans les mois à venir, les fabricants de PC et de tablettes vont connaître d'autant plus de difficultés que « les volumes devraient baisser, mais aussi les prix de vente moyens », explique Jitesh Ubrani, analyste chez IDC. « L'état des stocks, qui vont être excédentaires à très court terme, obligent déjà les fournisseurs et leurs canaux de distribution à réduire considérablement les tarifs. Tant que le ralentissement économique se poursuivra, la demande se déplacera des produits hauts de gamme vers les produits de milieu de gamme », poursuit-il.

Rebond du marché professionnel en 2024

Si les difficultés de l'économie mondiale pèsent sur tous les segments de clientèle, les particuliers sont les plus touchés. Partant de ce constat, le cabinet d'études à revu ses prévisions à la baisse pour le grand public, comme pour le secteur de l'éducation et le segment professionnel en 2023. En revanche, il prévoit que ce dernier profite d'un cycle de rafraîchissement important à compter de 2024. De quoi contribuer à une croissance annuelle moyenne des ventes aux grandes entreprises de 2,5% jusqu'en 2026, et à une hausse de 1,2% pour les PME.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité