Report One met une couche de BI sur la Ligne PME d'EBP

Pierre-Olivier Loste, directeur commercial de Report One : « Nous avons déjà mis en place des partenariats avec 80 éditeur. »

Pierre-Olivier Loste, directeur commercial de Report One : « Nous avons déjà mis en place des partenariats avec 80 éditeur. »

L'éditeur Report One a adapté sa solution décisionnelle MyReport en une offre packagée spécifiquement conçue pour la Ligne PME d'EBP. Il se met ainsi en position de cibler plus facilement les 5000 entreprises utilisatrices de cette gamme de logiciels de gestion.

Comme beaucoup de ses concurrents, l'éditeur de logiciels de gestion EBP n'intègre volontairement que quelques fonctions de Business Intelligence dans ses solutions. A chacun son métier. Mais depuis peu, les utilisateurs des applications de sa ligne PME peuvent aller plus loin en matière de décisionnel. Le fournisseur a en effet donné son soutien à son homologue Report One pour qu'il développe l'outil de génération d'états et de tableaux de bord MyReport EBP. « Il s'agit d'une adaptation packagée de notre solution MyReport. Elle permet d'extraire directement les informations contenues dans la base SQL utilisée par la ligne PME, sans avoir à paramétrer notre outil d'extraction de données », explique Pierre-OIivier Loste, le directeur commercial de Report One. L'offre est fournie avec une batterie d'états et de tableaux de bords prédéfinis qui peuvent néanmoins être modifiés. Le client peut administrer lui-même son entrepôt de données, ou confier ce travail à son prestataire informatique. Dans le premier cas, il lui en coûtera 1900 € HT par utilisateur, dans le second 1300 € HT. Quelle que soit la formule choisie, il est possible de croiser des données issues de fichiers plats (.xls, .CSV) avec les informations extraites de la Ligne PME.

Une offre packagée pour mieux faire entrer la BI dans les entreprises

« Nous avons adapté la tarification de MyReport EBP à l'environnement tarifaire de la Ligne PME », précise OIivier Loste. Autrement dit, Report One pratique pour sa solution packagée des prix plus agressifs que ceux de son logiciel MyReport. Une décision qui a toutefois des contreparties. Il n'est en effet pas possible d'exploiter des données externes autres que celles contenues dans des fichiers plats, alors que MyReport est ouverte à tous les formats. De fait, les entreprises qui voudront faire sauter ce verrou devront acquérir une licence de MyReport Data, la version non bridée de l'outil d'extraction de Report One. Cette dépense n'est qu'une des possibilités de vente additionnelle que MyReport EBP offre aux revendeurs des deux éditeurs. « Les Packs sont un bon moyen de faire entrer le décisionnel chez un client. Souvent, nous commençons par équiper les services financiers. Par la suite, les clients achètent plus d'accès utilisateurs ou bien montrent la volonté d'équiper d'autres services ou de monter en gamme », détaille OIivier Loste.

Objectif : au moins 50 revendeurs actifs de MyReport EBP d'ici deux ans

En livrant MyReport EBP, Report One met une nouvelle offre dans les mains de ses 250 revendeurs et leur ouvre une clientèle potentielle d'environ 5000 entreprises utilisatrices de la Ligne PME. Il permet aussi aux 250 revendeurs certifiés Ligne PME d'EBP d'élargir leur catalogue et de générer des revenus additionnels. « Notre objectif est que 50 de nos partenaires distribuent activement MyReport EBP dans les deux ans à venir », précise Olivier Loste. L'homme ne donne pas d'objectifs concernant le réseau de revendeurs d'EBP. On peut imaginer que ces derniers sauront également profiter de l'opportunité qui s'offre à eux, d'autant qu'EBP soutient Report One en référençant la nouvelle offre sur son propre site et en communiquant à son sujet auprès de ses partenaires.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité