Salesforce incite les ISV à développer davantage autour de son offre

Salesforce revendique plus de 3000 solutions éditées par 900 ISV sur sa place de marché AppExchange.

Salesforce revendique plus de 3000 solutions éditées par 900 ISV sur sa place de marché AppExchange.

L'éditeur de solutions de CRM Salesforce lance un nouveau programme partenaires qui renforce les avantages proposés aux ISV développant des solutions autour de ses produits et les commercialisant sur sa place de marché.

Comme la plupart des éditeurs de progiciels de gestion, Salesforce ne peut pas répondre à tous les besoins des entreprises à travers son offre de base. Et, comme eux, le champion du CRM compte donc beaucoup sur les ISV pour créer des modules complémentaires autour de ses produits. Afin d'en inciter toujours plus à le faire, l'américain lance le nouvel AppExchange Partner Program qui entrera en vigueur en mars 2018. Ce dispositif, qui remplacera l'actuel programme partenaires ISV, offre aux éditeurs indépendants notamment un accès gratuit à divers outils de développement et de facturation ainsi qu'à une rémunération plus attractive. Il doit ainsi les aider à aller plus vite dans la création, la vente et la commercialisation de leurs produits sur l'AppExchange, la place de marché d'applications de Salesforce lancée il y a onze ans.

Salesforce baisse sa commission de 10%

Plus précisément, les grandes avancées apportées par AppExchange Partner Program sont au nombre de quatre. Parmi elles figure une réduction du niveau de commission perçue par Salesforce sur la vente d'apps via AppExchange. L'éditeur ne s'adjugera plus que 15% du montant des transactions contre 25% jusqu'ici. Dans un premier temps, cela ne devrait concerner que les ISV qui n'utilisaient pas encore la place de marché. Salesforce a également modifié la méthode de mise en avant des applications de ses ISV. Actuellement, elle ne prend en compte que le niveau de chiffre d'affaires généré par une solution. A l'avenir, le taux d'utilisation des logiciels sera également scruté. Une façon de ne pas tenir uniquement compte du nombre de téléchargements pour juger du succès d'une app. A compter de mars 2018, les ISV auront également un accès gratuit à Heroku et à Salesforce DX, des plates-formes de développement diffusées par Salesforce dans le cloud.

Porter le chiffre d'affaires d'AppExchange à 70 Md$ d'ici 2020

A l'heure actuelle, l'éditeur de CRM revendique plus de 3000 solutions éditées par 900 ISV sur AppExchange. Parmi les applications développées par des sociétés françaises, on compte par exemple Docapost (échanges professionnels de documents), Vocalcom (logiciel de centre d'appels) ou encore Crosstalent (GRH). Bien que Salesforce ne communique pas sur le chiffre d'affaires dégagé par sa place de marché, il indique espérer que le lancement de son nouveau programme lui permettra de le porter à 70 Md$ d'ici 2020. Cet objectif sera également servi par le lancement récent d'une plate-forme de financement dotée d'un budget de 100 M$ pour investir dans des sociétés développant des apps intelligentes et innovantes autour des solutions Salesforce.

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité