Salesforce investit 100 M$ dans Tanium

En dehors de l'investissement estimé à 100 millions de dollars dans Tanium, Salesforce a noué un partenariat fort avec le spécialiste de cybersécurité. (Crédit : Salesforce)

En dehors de l'investissement estimé à 100 millions de dollars dans Tanium, Salesforce a noué un partenariat fort avec le spécialiste de cybersécurité. (Crédit : Salesforce)

Via son fonds d'investissement, Salesforce a investi environ 100 millions de dollars dans Tanium. Le spécialiste de la cybersécurité est valorisé à 9 milliards de dollars.

Avec la pandémie et le développement du télétravail, la question de la cybersécurité est devenue essentielle. Certaines entreprises ont profité de cette période pour réaliser des emplettes sur ce marché, d'autres investissent dans des actifs stratégiques. C'est le cas de Salesforce et plus exactement sa branche « venture », qui vient d'investir dans Tanium lors d'une levée de fonds.

L'investissement a été annoncé hier. Dans un mail, Tanium précise que le tour de table porté l'ensemble des fonds à 900 millions de dollars. En sachant que la dernière levée de fonds en 2018 avait réuni 800 millions de dollars, on peut en déduire que Salesforce a investi 100 millions de dollars. Au final, le spécialiste de la cybersécurité est valorisé à 9 milliards de dollars.

Un partenariat entre Tanium et Salesforce

Fondé en 2007 par un père et son fils, David et Orion Hindawi, Tanium s'est très tôt focalisé sur la sécurité des endpoints (mobiles, tablettes, PC portables, serveurs). La technologie de Tanium apporte aux équipes IT une visibilité et un contrôle des endpoints quel que soit leur nombre et leur localisation. En période de montée en puissance du télétravail, ces outils ont particulièrement été appréciés par les responsables informatiques et sécurité.

Outre l'aspect financier, Salesforce en profite pour annoncer un partenariat avec Tanium pour « développer un service d'assistance (en mode self-service) aux salariés adaptée à la transformation digitale du travail ». Il ajoute que cette évolution vers le télétravail « met les départements IT sous pression avec des charges de travail plus complexes et une demande de service (problème de BYOD, gestion des patchs,...) en forte hausse ».

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité