SAP veut récompenser ses partenaires « cloud-first »

Karl Fahrbach, responsable mondial du channel de SAP : « L'an prochain, notre programme de partenariat évoluera pour accélérer la transformation dans le cloud et la valeur client tout au long de son parcours ». (Crédit photo : SAP)

Karl Fahrbach, responsable mondial du channel de SAP : « L'an prochain, notre programme de partenariat évoluera pour accélérer la transformation dans le cloud et la valeur client tout au long de son parcours ». (Crédit photo : SAP)

En dévoilant les investissement que le géant de l'ERP consacre à son réseau de partenaires, Karl Fahrbach, le responsable mondial du channel de SAP, a invité les prestataires IT à penser « cloud-first ».

La stratégie « clean core » de SAP donnera la priorité aux partenaires « cloud-first » et les récompensera. Selon une déclaration de Karl Fahrbach, responsable channel du géant du logiciel, l'entreprise investit actuellement dans des partenaires qui pensent « cloud-first » et adoptent un « modèle d'engagement » axé sur la transformation des clients. Le programme PartnerEdge de SAP incite désormais les partenaires à développer des capacités cloud par le biais de financements, de formations et de certifications basées sur les rôles. « Tout est fait pour créer de la valeur pour le client dans le cloud », a déclaré M. Fahrbach. « C'est là que tout commence pour chacun de nous. L'an prochain, notre programme de partenariat évoluera pour accélérer la transformation dans le cloud et la valeur client tout au long de son parcours », a-t-il ajouté. « Nous incitons nos partenaires à adopter ce mode d'engagement avec les clients et à jouer un rôle actif à toutes les étapes. Pour réussir, il faut envisager la relation client de manière holistique, non seulement pour vendre la solution et aider les clients à la mettre en oeuvre, mais aussi pour les aider à l'adopter et à en tirer de la valeur, et ce, à grande échelle ».

Nouveaux types de partenaires

Selon M. Fahrbach, les partenaires SAP sont désormais encouragés à ne pas toucher aux principaux systèmes ERP et à « personnaliser autour d'eux » dans le cadre de ce qu'il appelle une « stratégie clean core ». Cela s'explique par le fait que les clients étendent leur portefeuille avec des solutions cloud de SAP, ce qui signifie que les partenaires doivent certifier leurs équipes pour soutenir la transformation cloud-first afin d'offrir une stratégie d'entreprise intelligente de bout en bout pour les clients. Cette stratégie « cloud-first » a aussi conduit SAP à établir de nouveaux types de partenaires, d'autant plus que l'éditeur voit arriver dans l'écosystème des acteurs « non traditionnels, spécifiques à l'industrie et innovants ». « SAP continuera à travailler avec l'écosystème de partenaires sur le développement de solutions spécifiques à l'industrie », a déclaré M. Fahrbach. « Leurs connaissances, leurs meilleures pratiques et leur expérience de la mise en oeuvre sont des facteurs importants pour la réussite de nos clients », a ajouté le responsable mondial des partenaires de SAP.

Comme le reste des acteurs de l'industrie IT, le fournisseur a déclaré qu'il essayait d'encourager l'innovation dans le domaine de l'intelligence artificielle. Selon M. Fahrbach, cela se traduit par l'adoption du service SAP AI Core, pour gérer les opérations des actifs d'intelligence artificielle et assurer l'intégration avec les solutions SAP. M. Fahrbach affirme qu'au moins 30 entreprises partenaires utilisent activement AI Core dans le cadre de projets de transformation de la clientèle et de co-innovation menés par des partenaires. « Nous constatons aujourd'hui que les dirigeants cherchent de plus en plus à transformer leurs entreprises grâce à l'IA », a-t-il déclaré. « Cependant, pour exploiter efficacement le potentiel de l'IA, ils doivent encourager la collaboration entre les équipes commerciales et les équipes de développeurs, pour que les développements et les applications de l'IA répondent bien aux besoins de l'entreprise ». Pour faciliter cette adoption, SAP a lancé SAP Build Code, un code de développement génératif basé sur l'IA qui rationalise la collaboration entre développeurs professionnels, développeurs citoyens et experts commerciaux qui utilisent le low-code SAP Build. Il dispose également d'un assistant d'IA générative, Joule, qui, selon SAP, intègre des capacités de génération de code pour les modèles de données, la logique d'application et la création de scripts de test.

20 % des applications partenaires du SAP Store alimentée par l'IA

Actuellement, plus de 2 000 applications partenaires sont disponibles sur le SAP Store, dont 20 % sont alimentées par l'IA. « Des milliers de développeurs forment une énorme communauté dans notre écosystème de 25 500 partenaires, avec plus de 217 000 consultants certifiés SAP dans le monde », a expliqué M. Fahrbach. « SAP Build Code et les améliorations apportées à SAP BTP renforceront la communauté des développeurs avec des outils compatibles avec l'IA et continueront à faciliter et à rendre plus transparente la collaboration entre les développeurs citoyens et les développeurs professionnels dans les domaines de l'optimisation de l'IA, et à réaliser le projet de SAP qui consiste à faire de chaque développeur un développeur d'IA ».

À l'horizon 2024, le développement de compétences adéquates pour gérer la transformation basée sur le cloud sera au coeur de la stratégie de SAP. Par l'intermédiaire de sa branche formation, SAP TechEd, le fournisseur propose de nouvelles certifications basées sur les rôles et des ressources d'apprentissage gratuites pour « combler le fossé entre la demande mondiale et le pool de développeurs qualifiés ». SAP organise aussi des salons de l'emploi virtuels pour mettre en relation les personnes certifiées SAP et les entreprises partenaires locales, l'idée étant de « constituer un vivier de talents qui continuera à faire croître la communauté des développeurs ». « Nous continuerons à investir dans les capacités d'apprentissage pour aider nos partenaires à faire évoluer leurs experts et à former de nouveaux talents avec de nouvelles offres d'apprentissage et d'habilitation en 2024 », a déclaré M. Fahrbach.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité