Sécurité : les grands éditeurs n'ont pas profité de la hausse du marché en 2015

Evolution des ventes mondiales des principaux éditeurs de logiciels de sécurité entre 2014 et 2015.

Evolution des ventes mondiales des principaux éditeurs de logiciels de sécurité entre 2014 et 2015.

Les parts de marché cumulées des cinq principaux fournisseurs de logiciels de sécurité ont baissé de 3% l'an dernier.

D'après les derniers chiffres publiés par Gartner, la progression des ventes mondiales de logiciels de sécurité s'est émoussée l'an dernier. Après avoir été de 5,3% en 2014, elle n'était plus que de 3,7% à 22,1 Md$ en 2015. Dans le détail, on constate que le segment le plus dynamique du marché a été celui des logiciels de SIEM (gestion des informations et des événements de sécurité) qui a bénéficié d'une hausse de 15,8% en valeur. A l'inverse, le segment des applications de sécurité grand public a connu le plus fort repli (-5,9%).

9,2% de croissance pour les seconds couteaux

De façon assez étonnante, ce sont les cinq principaux éditeurs de logiciels de sécurité qui ont le plus pâtit, dans leur ensemble, de la faible croissance des ventes. En 2015, leurs parts de marché cumulées ont en effet baissé de 3,1 points à 37,6% par rapport aux 12 mois précédents. Quant à leur chiffre d'affaires, il s'est amoindri de 4,2%, alors même que celui du reste de leurs concurrents s'est apprécié de 9,2% à 13,7 Md$.

Le cas de Symantec illustre parfaitement la situation des grands faiseurs. Les revenus qu'il tire des logiciels de sécurité ont baissé de 6,2% l'an dernier. L'éditeur a été impacté par la baisse du marché grand public et de celui des logiciels pour poste de travail (-7%) qui représentent 74% de son chiffre d'affaires. Toutes catégories d'application de sécurité confondues, il reste néanmoins le numéro un avec 15,2% de parts de marché (PDM), devant Intel Security dont les ventes ont reculé de 4,1%. Troisième du classement, IBM est le seul du Top 5 de Gartner à avoir tiré son épingle du jeu. Ses revenus ont crû de 2,5% grâce, notamment, à ses bons résultats dans le domaine du SIEM.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité