Services managés : Axone crée un réseau de concessionnaires pour sa marque BeProductiv

Enguerrand de Carvalho, PDG d'Axone, et Frédéric Navarro, directeur du développement de BeProductiv

Enguerrand de Carvalho, PDG d'Axone, et Frédéric Navarro, directeur du développement de BeProductiv

A l'heure où nombre de revendeurs IT réfléchissent encore à la façon dont ils vont prendre le train du cloud computing, la SSDI rhônalpine Axone en est déjà à la phase suivante. Cette société s'est attelée à la création d'un réseau de concessionnaires auxquels elle propose de commercialiser des services managés, sur la base d'outils qu'elle a elle-même développés. Lancé il y a deux ans, le bouquet de services distants d'Axone est commercialisé sous la marque BeProductiv.
Pour l'heure, la création du réseau de concessionnaires de la SSDI n'en est qu'à ses balbutiements. Seul le revendeur clermontois Albicom a déjà formellement signé un contrat de concessionnaire qui fait de lui un BeExpert. Mais, si l'on en croit les représentants de BeProductiv, qui disposaient d'un stand lors du dernier IT Partners, plusieurs autres revendeurs seraient déjà très intéressés par leur proposition de partenariat.

3000 € par mois pour un apport technique, commercial et marketing

« L'offre de services managés que BeProductiv commercialise elle-même auprès des entreprises repose sur plusieurs blocs. L'un d'entre eux renferme une suite de services centralisés qui comprend des outils de maintenance proactive, de gestion des correctifs, de gestion de sauvegarde, de partage de fichiers ainsi que de l'antivirus. Pour devenir BeExpert, un revendeur doit utiliser ces services centralisés pour gérer des offres qu'il a lui-même mises au point, ou gérer les notre s'il le souhaite », explique Enguerrand de Carvalho, le PDG et co-fondateur d'Axone. La mise à disposition de ces outils est facturé 3000 € par mois aux concessionnaires. Cette charge inclus également la mise en place d'actions commerciales et de marketing unifiées dont BeProductiv se charge. Celui-ci met par exemple en place des actions de conquêtes de clients sur le web pour ses concessionnaires et les accompagne également sur le terrain. Ces derniers devront encore s'acquitter d'un montant de 5€ par agent déployé sur les matériels qu'ils administreront à distance à l'aide des outils de BeProductiv.

Pour protéger les futurs membres de son réseau, BeProductiv a découpé le territoire français en plusieurs zones à l'intérieur desquelles ses partenaires jouiront d'une exclusivité territoriale. Dans un premier temps, le fournisseur s'est fixé pour objectif de recruter douze concessionnaires. « D'ici quelques mois, lorsque nous serons entre 5 et 6, nous pourrons tout à fait imaginer que les concessionnaires en place décident de créer un fond commun pour améliorer l'offres de service du réseau. Il pourra par exemple s'agir de recruter une ressource mutualisée qui assurera le support des utilisateurs au-delà du créneau 8h00-18h00 », anticipe le PDG d'Axone.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité