Smartphones : les ventes reculent de 11% au T1

Samsung a réussi à s'emparer de la tête du podium pour les expéditions de smartphones sur ce premier trimestre 2022. (Crédit : Samsung)

Samsung a réussi à s'emparer de la tête du podium pour les expéditions de smartphones sur ce premier trimestre 2022. (Crédit : Samsung)

Face aux crises qui se multiplient - sanitaire, guerre entre la Russie et l'Ukraine, confinement en Chine - Canalys annonce une baisse de 11% pour le marché des smartphones au 1er trimestre 2022.

De Charybde en Scylla pour le marché des smartphones. Victimes de plusieurs crises successives, « les expéditions mondiales de smartphones ont chuté de 11% en glissement annuel dans un contexte économique défavorable et une demande saisonnière atone au premier trimestre 2022 » annonce Canalys dans son rapport préliminaire. Samsung mène la danse sur ce début 2022 avec une part de 24 %, contre 19 % au quatrième trimestre 2021, le constructeur ayant remanié son portefeuille. Apple arrive en deuxième position, avec un solide premier trimestre grâce à la demande croissante pour sa série d'iPhone 13 (18% au T1 2022 contre 15% l'an dernier). Xiaomi reste en troisième place en raison de la bonne performance de sa gamme Redmi Note mais avec une baisse de 1% par rapport à l'an dernier, passant de 14% à 13%. Respectivement quatrième et cinquième du classement, Oppo (y compris OnePlus) et Vivo annoncent des parts de 10% (-1% par rapport au T1 2021) et 8% (-2% par rapport au T1 2021).

« Malgré l'incertitude qui plane sur les marchés mondiaux, les principaux constructeurs ont accéléré leur croissance en élargissant les portefeuilles de terminaux pour 2022 », a déclaré Sanyam Chaurasia, analyste de Canalys. « Alors que l'iPhone 13 continue de capter la demande des consommateurs, le dernier iPhone SE lancé en mars est en train de devenir important en terme de volume sur le milieu de gamme pour Apple. À un prix similaire à celui de son prédécesseur, il offre une puce plus performante et une autonomie de batterie améliorée, et ajoute la connectivité 5G que les opérateurs exigent ». On note dans le même temps que Samsung a accéléré la production de sa série A afin d'exercer une concurrence agressive sur le segment du milieu et du bas de gamme.

Les problèmes d'approvisionnement difficiles à surmonter


« Le marché mondial des smartphones a été freiné par un environnement commercial instable au premier trimestre », a déclaré Nicole Peng, vice-présidente de Canalys chargée de la mobilité. Elle attribue cela aux pics de la crise sanitaire et à l'incertitude qui règne autour de la guerre entre la Russie et l'Ukraine, des confinements en Chine (pour cause de Covid) et de la menace d'inflation. « La bonne nouvelle est que les pénuries de composants pourraient s'améliorer plus tôt que prévu, ce qui contribuera certainement à soulager les pressions sur les coûts » annonce Nicole Peng.

Canalys a indiqué que la croissance totale des expéditions de smartphones était de 1 % au niveau mondial en 2021, mais le fait que la pénurie de puces pourrait durer dans le temps n'aidera certainement pas le marché. A noter que Xiaomi a affirmé que ses problèmes de puces prendront fin dans la seconde moitié de 2022, le CEO Wang Xiang déclarant que d'ici les troisième et quatrième trimestres « nous aurons beaucoup d'approvisionnements ».

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité