Smile reprend l'agence suisse de communication digitale Virtua

Christophe Pellier assurera la direction de Smile Suisse et de Virtua (Crédit : Smile).

Christophe Pellier assurera la direction de Smile Suisse et de Virtua (Crédit : Smile).

L'intégrateur de solutions open source, Smile, a annoncé avoir racheté l'agence suisse de communication digitale Virtua. Il s'agit de sa première acquisition depuis l'entrée à son capital du fonds Eurazeo PME.

La société française de conseil, d'intégration et d'infogérance open source Smile se renforce en Suisse. Les employés de la filiale genevoise du groupe vont rejoindre l'agence de communication digitale Virtua, basée à Morges, suite au rachat à 100% de cette dernière par Smile. Le montant de l'acquisition reste confidentiel mais il s'agit de la première opération de croissance externe de l'intégrateur depuis son rachat par le fonds d'investissement Eurazeo PME en mai 2017. Christophe Pellier, directeur de Smile Suisse, précise que le groupe a également acquis la société de référencement naturel Hypertexte début 2017. Smile est également propriétaire de l'intégrateur Open Wide depuis 2015.

Présente depuis 1998 sur le sol suisse, Virtua gardera son identité et sa soixantaine d'employés spécialisés dans la conception et le pilotage de projets digitaux. Christophe Pellier prendra la direction de Virtua/Smile et sera épaulé par l'équipe dirigeante de l'agence de communication. Grâce à ce rapprochement, le nouvel ensemble est en mesure de proposer une offre d'accompagnement plus large pour la transformation digitale de ses clients. En mêlant le conseil, l'intégration et le développement, la maintenance, la formation et l'infogérance, Virtua/Smile entend devenir le leader du digital en Suisse d'ici trois ans.

« Nous sommes ravis de pouvoir accélérer le déploiement de notre plan stratégique Open Arrow en faisant grandir nos équipes existantes tout en nous appuyant sur de nouveaux talents » indique Marc Palazon, président de Smile. Interrogés par Le Temps, les deux fondateurs de Virtua, Yannick Burky et Marcel Prisi, ont dit s'être assuré que l'acheteur ne « dénature » pas l'agence. Mais ils n'auront plus aucune fonction dans Virtua.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité