Solucom veut racheter Kurt Salmon en Europe

Pascal Imbert, président du directoire de Solucom, a co-fondé le cabinet de conseil en 1990. (source : Wikimedia)

Pascal Imbert, président du directoire de Solucom, a co-fondé le cabinet de conseil en 1990. (source : Wikimedia)

Un projet visant à intégrer les activités de Kurt Salmon en Europe a été engagé par Solucom auprès de la maison mère MCG PLC. L'objectif est de constituer l'un des premiers cabinets en France et en Europe, combinant savoir-faire sectoriels, fonctionnels et technologiques sur les projets de transformation numérique. Le chiffre d'affaires de l'entité ainsi créée avoisinerait les 300 millions d'euros.

Le cabinet de conseil Solucom, engagé sur les problématiques métiers, technologiques et réglementaires, veut renforcer son champ d'action en rachetant l'essentiel des activités du cabinet de conseil en management Kurt Salmon en Europe. Il indique être entré en négociation exclusive avec sa maison mère, la société de services professionnels britannique Management Consulting Group (MCG PLC), en vue d'acquérir Kurt Salmon France, Suisse, Belgique, Luxembourg et Maroc. La proposition de rachat de Solucom inclut aussi certaines activités aux Etats-Unis sur les services financiers et le conseil aux CIO, notamment dans le domaine des big data (CIO Advisory). En revanche, elle ne concerne pas les activités liées au secteur de la distribution et des biens de consommation situées hors de France, notamment les filiales de Kurt Salmon au Royaume-Uni et en Allemagne. Au total, le périmètre ciblé par Solucom compte 750 collaborateurs et représente un chiffre d'affaires estimé à 120 millions d'euros qui réalise une marge opérationnelle pro-forma d'environ 8%.

AdTech Ad Le prix de rachat serait basé sur une valeur d'entreprise représentant 0,8 fois le chiffre d'affaires, précise Solucom dans un communiqué, et l'acquisition se ferait entièrement en numéraire, financée par un emprunt bancaire. En juillet dernier, Solucom avait déjà acquis le cabinet suisse Arthus Technologies et quelques mois plus tôt, il avait mis la main sur Hapsis, spécialiste en gestion des risques et cybersécurité.

Conseil en transformation numérique multisectorielle

Engagé dans les projets de transformation d'entreprise, dans les secteur de la banque, de l'assurance, mais aussi de l'énergie, des transports et des télécommunications, Solucom a de son côté généré 163,1 millions d'euros sur son exercice 2014/2015 clos fin mars et il réunit 1 500 collaborateurs. Sur son 2ème trimestre fiscal, fin septembre, son chiffre d'affaires a progressé de 24% à 44,9 M€. Le cabinet est intéressé par les expertises sectorielles développées par Kurt Salmon dans la finance, l'industrie, le transport et le secteur public, mais aussi par les compétences fonctionnelles que le cabinet a développées à travers ses services de conseil auprès des directions financières et des systèmes d'information : CFO Advisory et CIO Advisory.

Le projet d'acquisition s'inscrit sur la ligne des orientations stratégiques que s'est fixé Solucom avec son plan Up 2020. Il a l'ambition de créer un acteur « de tout premier plan sur le marché du conseil », en combinant savoir-faire sectoriels, fonctionnels et technologiques s'inscrivant dans le contexte de la transformation numérique des entreprises. Le chiffre d'affaires total des activités ainsi réunies est estimé à 300 millions d'euros, ce qui le placerait dans le Top 3 des cabinets de conseil en France, selon PAC / CXP Group. Solucom rachètera 100% du capital des sociétés ainsi acquises. Il indique que les dirigeants et associés du périmètre cible de Kurt Salmon rejoindraient son équipe de direction et d'associés. Solucom a été fondé en 1990 par Pascal Imbert, actuel président du directoire, et Michel Dancoisne.

Le processus de consultation des comités d'entreprise des sociétés est en cours, précise l'acquéreur, et selon l'avis rendu, la négociation pourrait déboucher rapidement. L'opération reste soumise à l'autorisation de l'Autorité de la concurrence en France.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité