Stella Morabito nommée déléguée générale de l'Afnum

Stella Morabito travaillait depuis 2010 pour quatre organisations professionnelles affiliées à la Ficime. (Crédit : Afnum)

Stella Morabito travaillait depuis 2010 pour quatre organisations professionnelles affiliées à la Ficime. (Crédit : Afnum)

L'Alliance française des industries du numérique accueille Stella Morabito au poste de déléguée générale. Elle aura, comme sa prédécesseure, pour mission de renforcer la position de l'organisation au sein de l'écosystème numérique en France et à l'international.

Maxence Demerle partie en février prendre la direction du numérique au Medef, l'Alliance française des industries du numérique (Afnum) a dû se mettre en quête d'un autre délégué général. Le choix du syndicat professionnel s'est finalement porté sur Stella Morabito pour occuper cette fonction. Elle aura pour mission de renforcer la position de l'organisation au sein de l'écosystème numérique en France et à l'international. Pour rappel, l'Afnum représente les industriels des réseaux, des terminaux de l'électronique grand public, de la photographie et des objets connectés. Elle réunie 60 entreprises adhérentes, ce qui représente 80 000 salariés en France.

Mme Morabito connait bien l'univers des syndicats d'entreprises IT, puisqu'elle était depuis 2010 la secrétaire générale de quatre organisations professionnelles agissant au sein de la Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l'électronique (Ficime), notamment dans le domaine de l'impression avec le Snessii (Syndicat national des entreprises de solutions et systèmes d'information et d'impression). Avant cela, elle a passé 14 ans chez Technicolor en tant que directrice marketing et ventes de la zone EMEA, et trois ans chez Mediaset, en charge des affaires internationales du groupe.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité