Tablettes : le déclin des ventes se poursuit sur un rythme plus lent

L'iPad Air a permis à Apple de faire croître ses ventes sur un marché mondial des tablettes toujours déprimé au deuxième trimestre. Crédit photo : D.R.

L'iPad Air a permis à Apple de faire croître ses ventes sur un marché mondial des tablettes toujours déprimé au deuxième trimestre. Crédit photo : D.R.

Les ventes mondiales de tablettes ont baissé de 5% au deuxième trimestre 2019. Apple accroit sa domination sur le secteur, tandis que Samsung progresse aussi mais grâce à une baisse de livraisons moindre que celles du marché dans son ensemble.

Sans surprise, les ventes mondiales de tablettes ont connu un nouveau trimestre de décroissance entre avril et juin derniers. Selon les chiffres publiés par IDC, le nombre de terminaux (les modèles détachables inclus) livrés durant cette période ont en effet reculé de 5% à 32,2 millions d'unités par rapport à la même période en 2018. Seul point positif, le niveau de décroissance enregistrée est inférieur a celui constaté au deuxième trimestre 2018, lors duquel les ventes avaient baissé de 13,5%.

L'iPad Air double les ventes de tablettes détachables d'Apple

La tête du classement des fournisseurs établi par le cabinet d'études est toujours occupée par Apple. Les ventes trimestrielles de la firme à la pomme ont crû de 6,1% et sa part de marché de 0,7 point à 12,3%. Le fournisseur a profité du récent lancement de l'iPad Air qui lui a permis de doubler ses livraisons de tablettes à clavier détachable. Dans le même temps, ses ventes de tablettes classiques ont décliné de 7,5%.

Numéro deux du secteur, Samsung a également vu sa part de marché croître (+0,3 points) à 15,2%. Le coréen ne le doit qu'au fait que la baisse de ses livraisons (-3,1%) a été moins forte que celle du marché dans son ensemble. Bien que l'entreprise soit désormais la dernière à proposer des tablettes Android haut de gamme, la majeure partie des achats de ses clients se sont portés sur des modèles d'entrée de gamme des séries E et A.

Huawei se maintient dans une troisième position précaire

Vu le contexte de tension commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, Huawei a réalisé une bonne performance en parvenant à se maintenir à la troisième place du classement d'IDC. Les volumes qu'il a commercialisés ont néanmoins baissé de 6,5%, sans cependant beaucoup affecter sa part de marché qui atteint 10,3%. Il y a fort à parier que sa situation se détériore encore si la Chine et l'administration Trump n'enterrent pas la hache de guerre.

Finalement, le seul fournisseur à avoir sorti son épingle du jeu aux deuxième trimestre 2019 est Amazon avec des livraisons en croissance de 46,3%. A noter, toutefois, que les ventes réalisées par le numéro un de la vente en ligne sont généralement haute en cette période. En juillet, il a mené son opération Prime Day qui a permis aux abonnés Prime de bénéficier de réduction (31%) sur ses tablettes Kindle. Il a ainsi pris la quatrième place des fournisseurs de tablettes à Lenovo qui recule donc à la cinquième position avec une part de marché inchangée à 5,8%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité