Téléconférence : les outils sont très connus, mais peu utilisés en dehors des grands comptes

Le cabinet Scholé Marketing publie son enquête annuelle sur la téléconférence (audio, visio et web conférence). Connue et  reconnue, tant pour ses produits que pour ses usages, la téléconférence est encore peu utilisée, au grand dam des utilisateurs et des intégrateurs-revendeurs.

Scholé Marketing souligne d'abord une large évangélisation du marché. Les solutions sont largement connues. C'est surtout vrai pour la visioconférence (75% de notoriété), l'audioconférence, 73%). La webconférence rencontre un peu moins de reconnaissance, tout en restant à des niveaux très élevés : 56%.

Au-delà de cette connaissance, les solutions sont-elles utilisées ? L'audioconférence arrive cette fois en tête avec 52% de pratiquants, avec des terminaux dédiés ou des systèmes d'entreprise et un micro casque. La visio est à 37%, par des solutions installées en salle, la webconférence à 28%.  

13% des entreprises (de plus de 6 salariés) sont équipées d'un système de téléconférence. Ce taux monte à 50% pour les entreprises de 500 salariés et plus, c'est 11% dans les entreprises de 6 à 49 salariés et 24% pour celles comptant entre 50 et 499 collaborateurs. Ces solutions sont d'abord utilisées pour leur avantage économique, comme la réduction des coûts de déplacement. Toutefois, l'accroissement de la productivité ou l'amélioration du bilan carbone sont également cités.

Des non utilisateurs très intéressés

Plus étonnant encore, les non utilisateurs se montrent très intéressés. 60% d'entre eux souhaitent pratiquer la visio conférence, 58% la webconférence, 50% l'audioconférence.  Pour eux, la téléconférence ne présente que des avantages : réduction des temps de transport, collaboration plus efficace, diminution du stress. Cette appétence des utilisateurs n'est pas suivie par les directions d'entreprise, dont 10% seulement se montrent intéressées par les outils de conferencing.

Le cloud serait-il la solution pour développer encore ces outils ? Scholé Marketing n'est pas loin de le penser en observant une disponibilité de plus en plus grande d'outils de ce type avec une tarification à l'usage. Parallèlement, les outils collaboratifs des particuliers (chat, visio...), largement diffusés incitent ceux-ci à en demander dans leurs entreprises. 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité