Une première levée de fonds à 10 M$ pour Forepaas

Paul Sinaï, PDG de Forepaas, va profiter de sa levée de fonds de 10 millions de dollars pour accroître sa R&D. (crédit : D.R.)

Paul Sinaï, PDG de Forepaas, va profiter de sa levée de fonds de 10 millions de dollars pour accroître sa R&D. (crédit : D.R.)

La start-up française Forepaas spécialisée dans les outils PaaS analytiques a réalisé une première levée de fonds auprès de d'Elaia Partners, Hi Inov et Calao Finances de 10 millions de dollars. Celle-ci va notamment permettre à l'entreprise de doubler ses effectifs avant fin 2018 et de s'étendre à l'international.

La start-up française Forepaas monte d'un cran ses ambitions et se donne les moyens de les atteindre. Proposant une plateforme permettant de concevoir et déployer des applications analytiques personnalisées, la société vient en effet de lever 10 millions de dollars. Un financement effectué auprès de trois fonds, à savoir Elaia Partners, Hi Inov et Calao Finances, qui font ainsi leur entrée au capital de Forepaas. « Il était important pour nous d'avoir des acteurs expérimentés à la fois dans la technologie mais aussi dans l'expansion internationale », s'est enthousiasmé Paul Sinaï, PDG de cette start-up créée en 2014.

Une partie des fonds va servir à l'accélération du déploiement de la société à l'étranger. Notamment aux Etats-Unis « grâce à notre partenariat avec Cisco systems puisque l'on a développé ensemble une solution hybrid cloud qui permet aux clients d'avoir leurs données derrière leur pare-feu », indique le PDG de Forepaas. La société pourra également assurer un suivi à l'étranger de ses clients. D'ici la fin de l'année prochaine, les effectifs de Forepaas devraient doubler pour atteindre 80 salariés.

Le cloud hybride en ligne de mire

Concernant les investissements en R&D, Paul Sinaï souhaite poursuivre l'accélération qu'offre la plateforme de Forepaas. « On a vu dans les dernières années qu'il y avait beaucoup de plateformes qui émergeaient pour aider les personnes dans l'entreprise à mieux comprendre leurs données », explique-t-il. « Il y a vraiment eu une phase d'apprentissage qui a été très utile. Mais maintenant il faut passer en mode industriel. » Forepaas compte ainsi mettre l'accent sur le développement d'une offre cloud hybride permettant aux entreprises de conserver la propriété de leurs données et de les transférer plus facilement d'un fournisseur cloud à l'autre. « C'est essentiel pour les entreprises d'avoir cette liberté » conclut le PDG de Forepaas.

La solution peut être déployée dans le cloud public choisi par le client, pour l'instant AWS, Microsoft Azure, Google Cloud ou OVH. D'autres fournisseurs s'y ajouteront au premier trimestre 2018, dont Alibaba Cloud. Elle se déploie derrière le pare-feu du client avec la solution HyperFlex de Cisco. La gestion de l'environnement client reste entièrement automatisée, précise le fournisseur.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité