Val Informatique intensifie ses recrutement suite à une année 2014 record

Alain Rabary, PDG de Val Informatique, envisage de recruter des profils variés pour accompagner le développement de son entreprise. Crédit : D.R

Alain Rabary, PDG de Val Informatique, envisage de recruter des profils variés pour accompagner le développement de son entreprise. Crédit : D.R

Pour soutenir l'activité de ses bureaux toulousains, l'éditeur Val Informatique entend recruter une vingtaine de consultants fonctionnels, d'ingénieurs commerciaux, de développeurs et de techniciens de support. Sont également ouverts des stages de pré-embauche et des contrats d'apprentissage.

Après avoir vu son activité doubler en 3 ans, Val Informatique, un éditeur de solutions destinées aux acteurs de la formation professionnelle, poursuit son développement. L'entreprise, dont le siège social est basé à Toulouse, entend réaliser 20 embauches dans la ville rose d'ici la fin de l'année. Les profils recherchés sont des consultants fonctionnels, des développeurs et des techniciens de support. Le groupe ouvre également des postes stages de pré-embauche, ainsi que des contrats d'apprentissage dans le Sud-Ouest 3 offres sont parallèlement proposées à Paris « 2014 est notre seconde meilleure année de vente sur ces dix dernière années, et ceci dans un contexte économique assez compliqué », a commenté Alain Rabary, PDG de l'entreprise et responsable du secteur numérique et des TICs à la CCI (Chambre de Commerce et d'Industrie) de Toulouse. « Cela nous a demandé beaucoup d'investissement et de travail, et nous  en sommes récompensés ». L'entreprise indique avoir réalisé une hausse de 140% sur son portefeuille de commandes. Deux ans après son lancement, son progiciel de gestion de la formation continue, ammon.erp.formation, compte une trentaine de clients.

 Une stratégie axée sur l'innovation  « Nous sommes passés de 300 000 commandes en 2012, à 1,2 million en 2014 », a précisé le dirigeant. « Cette croissance nous appelle à tester de nouvelles pratiques de commerce et donc à recruter des ingénieurs commerciaux, des chargés de clientèle, des techniciens de support ainsi que des développeurs qui sont difficiles à trouver », a-t-il ajouté. 

Outre son développement sur le marché local, Val Informatique envisage également de conquérir les marchés nord-américains  et européens, comme la Belgique et la Suisse, et même le Maghreb. « Désormais, nous nous questionnons sur le modèle que nous allons mettre en  oeuvre pour la conquête de ces pays. Nous n'excluons rien : partenariat, implantation ou acquisition », a poursuivi Alain Rabary. Pour lui, il est important que les entreprises consacrent un effort particulier à l'innovation. « Val Informatique investit depuis 4 ans dans l'innovation. Nous nous sommes appuyés sur des dispositifs tels que le CIR (Crédit impôt recherche) et des structures comme Bpifrance, et les résultats se sont avérés payants », a t-il conclu.

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité