Visiativ clôt 2017 sur 124,4 M€ de chiffre d'affaires

La société pilotée par Laurent Fiard, Visiativ, a atteint ses objectifs puisqu’elle cherchait à réaliser entre 120 et 125 M€ de facturations annuelle. (Crédit : Visiativ)

La société pilotée par Laurent Fiard, Visiativ, a atteint ses objectifs puisqu’elle cherchait à réaliser entre 120 et 125 M€ de facturations annuelle. (Crédit : Visiativ)

L'éditeur et intégrateur lyonnais Visiativ a enregistré une croissance d'activité de 17% l'an dernier. Cette hausse est principalement nourrie par son métier d'intégrateur mais sa branche édition est aussi en nette progression.

Avec son chiffre d'affaires de 102,7 M€, en hausse de 12% (+3% en organique) comparé à 2016, l'activité d'intégration des logiciels de CAO de Dassault Systèmes a été le moteur principal de la croissance globale de Visiativ en 2017. Néanmoins, c'est l'activité d'éditeur de la société lyonnaise qui a montré le plus fort dynamisme. Ses revenus annuels se sont appréciés de 52% (+12% en organique) à 21,7 M€, portés par les facturations issues de la commercialisation de la plate-forme Moovaps et des opérations de croissance externe. Ils ont ainsi été multipliés par deux en trois ans, comme le prévoyait le plan stratégique Next100 de Visiativ.

Toutes activité confondues, l'éditeur et intégrateur a donc généré 124,4 M€ de revenus en 2017, soit une hausse de 17% (+4% en organique) comparé à 2016. Ce faisant, la société a atteint ses objectifs puisqu'elle cherchait à réaliser entre 120 et 125 M€ de facturations. Au vu du delta entre sa croissance externe et organique, on mesure l'impact des rachats effectués par Visiativ lors de son dernier exercice fiscal.

Début 2017, le lyonnais a racheté l'éditeur de CRM Solo Solution. Au mois de juillet, c'était au tour de l'éditeur Numvision (synchronisation et partage de données sécurisé) de tomber dans son escarcelle. Plus tôt, en mai, il avait mis la main sur la plate-forme de social CRM de Spread. Pour développer sa branche intégration, Visiativ a aussi pris le contrôle de l'intégrateur suisse c+e forum. Par ailleurs, il a signé un partenariat capitalistique et opérationnel avec Valla sur le marché de l'imprimante 3D industrielle. La société pilotée par Laurent Fiard a également pris des participations minoritaires dans la start-up Glowbl et le Shopping Innovation Lab. Fin décembre, enfin, le serial acquéreur est entré en négociation exclusive avec le cabinet de conseil Abgi group en vue de son rachat.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité