VMware conclut finalement 2 rachats, Pivotal et Carbon Black, à 4,8 Md$

Dans quelques jours, Pat Gelsinger, CEO de VMware, donnera des détails sur la façon dont les plateformes de Pivotal et Carbon Black seront intégrées dans le portefeuille de produits de VMware. (Crédit : VMware)

Dans quelques jours, Pat Gelsinger, CEO de VMware, donnera des détails sur la façon dont les plateformes de Pivotal et Carbon Black seront intégrées dans le portefeuille de produits de VMware. (Crédit : VMware)

Le spécialiste de la virtualisation VMware va faire rentrer Pivotal dans son giron en déboursant 2,7 Md$ pour le racheter. Dans le même temps, il met aussi la main sur Carbon Black, dans le domaine de la sécurité, pour 2,1 milliards de dollars de plus.

C'est fait, Pivotal va bientôt intégrer VMware et le spécialiste de la virtualisation n'en reste pas là puisqu'il annonce dans le même mouvement le rachat de Carbon Black. Le premier fournit le PaaS Cloud Foundry et des outils de développement devops, le second est un éditeur de solutions de sécurité. Sur VMworld, qui se tiendra du 25 au 29 août à San Francisco, tout ce qui touche au cloud fera donc assurément partie des thématiques majeures qui seront abordées. En s'apprêtant à débourser 4,8 milliards de dollars pour réaliser ces deux acquisitions, VMware vient de faire encore monter d'un cran l'importance de ces sujets. Hier, à l'annonce des résultats financiers de son 2ème trimestre fiscal, l'éditeur basé à Palo Alto a indiqué qu'il dépenserait environ 2,7 milliards de dollars pour Pivotal et sa technologie de développement d'applications cloud hybrides Cloud Foundry et 2,1 milliards de dollars pour Carbon Black, ce qui inclut son offre Predictive Security Cloud et d'autres logiciels de gestion de la sécurité des terminaux.

VMware a des liens rapprochés avec les deux entreprises. La technologie de Carbon Black fait partie de son produit de sécurité des terminaux AppDefense. Et Pivotal est encore plus proche puisqu'il s'agit d'une société qui a été créée en 2013 par VMware et EMC. « Ces acquisitions concernent deux priorités technologiques critiques de toutes les organisations aujourd'hui : construire des applications d'entreprise modernes et protéger les charges de travail des entreprises et des clients », a souligné Pat Gelsinger, CEO de VMware, lors de la conférence téléphonique annonçant les rachats et les résultats financiers. « Avec ces actions, nous accélérons de façon significative les offres SaaS et d'abonnement et étendons notre capacité à permettre les transformations numériques de nos clients ».

Le bon moment pour posséder tout le stack de traitement

Concernant le rachat de Pivotal, Pat Gelsinger estime que c'est le bon moment pour posséder l'ensemble de la pile de traitement. « Nous serons ainsi positionnés de façon unique pour aider nos clients à bâtir, exécuter et gérer leur environnement cloud et les clients peuvent s'adresser à un seul interlocuteur pour obtenir l'ensemble de ces technologies. Celles-ci seront embarquées dans le coeur de notre plateforme VMware et nous en dirons davantage la semaine prochaine sur VMworld ». Au sujet de Carbon Black, le CEO a indiqué que la technologie sera intégré à travers les familles de logiciels VMware, incluant le logiciel de gestion réseau NSX et la plateforme de virtualisation phare, vSphere. « La sécurité est discontinue et, fondamentalement, les clients attendent une réponse différente dans ce domaine. Nous pensons que ce rachat nous fournira l'opportunité d'une disruption majeure ».

A propos de l'opération, Patrick Morley, président et CEO de Carbon Black, a écrit : « VMware a une vision pour créer une plateforme de sécurité moderne pour toute application, exploitée dans n'importe quel cloud, délivrée sur n'importe quel équipement, essentiellement pour construire de la sécurité dans la structure du stack de traitement. La plateforme native cloud Carbon Black, notre capacité à voir et à arrêter les attaquants en mettant en oeuvre la puissance de notre analyse de comportement et de nos données enrichies, et notre expertise avancée en sécurité font vraiment la différence ». Les deux transactions devraient se finaliser sur le second semestre de l'actuel exercice fiscal de VMware qui s'achève le 31 janvier 2020.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité