VMware revoit son offre cloud sur AWS pour conquérir les PME

Kerrie-Anne Turner, responsable des activités commerciales et du channel de VMware en Australie/Nouvelle-Zélande est persuadée que cette offre repensée de VMware attirera davantage les PME. (Crédit : VMware)

Kerrie-Anne Turner, responsable des activités commerciales et du channel de VMware en Australie/Nouvelle-Zélande est persuadée que cette offre repensée de VMware attirera davantage les PME. (Crédit : VMware)

Des fonctionnalités visant à améliorer la valeur économique de VMware Cloud sur AWS ont été introduites par les deux partenaires, afin de permettre aux entreprises de taille moyenne de migrer et de moderniser leurs applications à un prix plus abordable dans l'environnement VMware.

Il y a déjà quatre ans, VMware et AWS annonçaient un partenariat baptisé VMware sur Amazon Web Services dans lequel les clients VMware étaient en mesure d'exécuter leurs applications virtualisées sur des instances AWS. Ce partenariat incluait une intégration plus approfondie avec AWS dans un certain nombre de domaines, tels que la sécurité et la mise à l'échelle automatisée et l'équilibrage de charge, ainsi qu'un accès à une bande passante élevée et une faible latence aux services AWS, avec des ingénieurs de VMware et AWS travaillant en étroite collaboration. Mais cette proposition restent trop onéreuse au final pour bon nombre de PME. Afin d'améliorer la valeur économique du cloud VMware sur AWS, des ajustements ont été réalisés par les deux groupes. Les offres comprennent les dernières instances i3en sur Amazon Elastic Compute Cloud (EC2) i3en instances qui permettent d'économiser jusqu'à 50% par gigaoctet de stockage brut. Une configuration SDDC à deux hôtes est aussi incluse et réduit le prix d'entrée des environnements de production de 33% (par rapport à l'option habituelle de noeuds à trois hôtes). Enfin, un service de gestion du cloud multi-tenant permet aux partenaires de prendre en charge davantage de clients sans coûts initiaux supplémentaires. 


Avec tout cela en main, cela donne aux entreprises une autre raison de passer au cloud VMware sur AWS, en se concentrant sur une base par VM plutôt que par hôte.  La technologie Cloud Director de VMware permet aux partenaires d'accéder à un ensemble de services à commercialiser, pour renforcer encore davantage la flexibilité en matière de prix et de capacité en divisant les environnements SDDC VMC on AWS en pools de ressources multi-tenant, avec un contrôle précis de l'allocation des ressources et la prise en charge de différents modèles de consommation.

Deux noeuds qui changent tout

Le lancement d'une option à deux noeuds contribue à résoudre un ensemble plus large de problèmes des clients, notamment en ce qui concerne les points et les coûts d'entrée pour le service, a précisé Kerrie-Anne Turner, responsable des activités commerciales et du channel de VMware en Australie/Nouvelle-Zélande. Pour le CEO de CMD Solutions, Andre Morgan, auparavant, les clients qui souhaitaient adopter VMC sur AWS ne pouvaient pas le faire en raison du seuil et du nombre de charges de travail des clients qui était bien inférieur à ce qui était financièrement intéressant pour eux. « Le système à deux noeuds est une excellente solution et en tant que MSP et entreprise de conseil, nous sommes toujours à la recherche d'une architecture multi-tenant. Fournir un prix beaucoup plus bas par VM serait aussi vraiment intéressant pour le marché des moyennes entreprises, qui n'ont pas été en mesure de profiter de la VMC sur AWS auparavant », ajoute-t-il.

Le changement de processeur et d'instance pour i3en.metal, qui offre une plus grande densité de stockage, rend l'offre aussi plus attrayante selon M. Morgan. « Lorsque nous travaillons avec des clients et que nous déterminons le nombre d'instances nécessaires, le stockage est souvent un point qui fait basculer le système pour mettre en place un autre noeud, plutôt que le besoin de puissance de calcul. Donc c'est un excellent moyen de fournir une solution sans l'étendre et la rendre trop coûteuse ».

Moins d'investissements pour plus de capacité

Kerrie-Anne Turner ajoute que cela crée également un autre argument à donner aux PME qui commencent leur transition vers le cloud, surtout que de plus en plus d'entreprises intensifient leurs efforts de transformation numérique. Avant le lancement de cette offre, Mme Turner indique qu'il y a eu une forte demande refoulée de la part de sa clientèle, mais surtout qu'il y avait une opportunité de faire passer ses partenariats à un niveau supérieur d'engagement avec cette plateforme. M. Morgan renchérit en disant que le passage à un environnement cloud est souvent synonyme d'investissements assez importants. « Cette offre améliore vraiment ce point d'entrée, de sorte que les clients peuvent commencer avec un groupe de deux noeuds pour certaines charges de travail et se faire une idée de la situation, et en tant que partenaire, vous n'avez pas à faire d'audit préalable complet et une analyse de rentabilité associée au démantèlement d'un datacenter entier. Je pense qu'avec un cluster à deux noeuds et un service géré, nous devrions être en mesure d'aider plus de clients dans leur transformation digitale. »

En outre, l'instance i3en.metal, qui repose sur des processeurs Intel Xeon Scalable de deuxième génération, est conçue pour les charges de travail à forte densité de stockage afin de « réaliser des économies d'échelle supérieures pour les projets de migration de datacenter et de reprise après sinistre », indique VMware. Ces instances offrent donc une capacité de stockage brute quatre fois supérieure pour un coût par gigaoctet de stockage inférieur de moitié environ à celui des offres actuelles.

500 partenaires certifiés

L'instance exploite des SSD NVMe à faible latence pour les applications qui nécessitent un accès E/S aléatoire élevé à de grandes quantités de données. Le chiffrement natif se fait au niveau de la carte réseau afin de mieux sécuriser le trafic est-ouest dans les limites du SDDC. Le client peut même économiser davantage en mélangeant et en faisant correspondre des instances i3en pour les charges de travail exigeantes en stockage avec des instances i3.metal pour les charges de travail en calcul/mémoire. Il est enfin possible de déployer, faire évoluer et gérer des applications conteneurisées sur VMware Cloud on AWS grâce à l'ajout de Tanzu Kubernetes Grid, qui regroupe des technologies open source et des outils d'automatisation pour aider les clients à être rapidement opérationnels dans un environnement Kubernetes évolutif et multi-clusters.

Selon VMware, plus de 500 partenaires de distribution ont obtenu une compétence de service VMware Cloud on AWS, dont 43 avec une Master service competency. Plus de 300 solutions technologiques certifiées ou validées sont disponibles pour les clients de VMware Cloud on AWS.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité