Wavesoft veut densifier son réseau de partenaires

Philippe Villain, le gérant de Wavesoft, estime que ses clients ne souhaitent pas encore utiliser le SaaS pour ses solutions.

Philippe Villain, le gérant de Wavesoft, estime que ses clients ne souhaitent pas encore utiliser le SaaS pour ses solutions.

Afin de soutenir sa croissance, l'éditeur de solution de gestion Wavesoft se lance dans une campagne de recrutement d'une quinzaine de partenaires intégrateurs. Comme leurs homologues, ces derniers se verront proposer des offres d'accompagnement (co-financement, génération de lead) ainsi que 35% à 50% de marges.

Grâce à son réseau de distribution, qui assure l'intégralité de ses ventes, Wavesoft a vu ses facturations progresser de 41% en trois ans et de 7% en 2016. La hausse du chiffre d'affaires de l'éditeur de solutions de gestion (ERP, CRM, comptabilité, BI) pour PME a donc ralenti l'an dernier. « La concurrence est de plus en plus rude sur notre marché, explique Philippe Villain, le gérant de Wavesoft. En outre, nous sommes une société plus jeune que nos principaux concurrents et qui ne peut donc pas compter autant sur les revenus récurrents que lui apporte son parc installé [Ndlr : 3000 clients pour 22 500 licences utilisateurs] pour nourrir sa croissance. » Cette année, l'éditeur compte clore une nouvelle fois son exercice sur hausse d'activité de 7%.

L'atteinte de cet objectif va notamment passer par le recrutement d'une quinzaine d'intégrateurs, soit une dizaine de plus que l'an dernier. « Nous avons aujourd'hui 70 intégrateurs sur le marché français, mais il y a des zones où nous souhaitons nous renforcer, notamment en région parisienne et dans l'Ouest », détaille Philippe Villain. Afin de convaincre ces prestataires de services de rejoindre son réseau de distribution, Wavesoft va s'appuyer sur les conditions de son programme partenaires. Celles-ci prévoient des marges allant de 35% à 50% pour les revendeurs, en fonction du chiffre d'affaires généré et de leurs certifications. Ces dernières sont au nombre de deux : « basique » et « expert ». La première requiert uniquement la formation d'une ressource tandis que la seconde demande que deux collaborateurs soient formés et certains niveaux de chiffre d'affaires atteints. L'éditeur propose en outre des offres d'accompagnent comme la génération de leads ou le co-financement de projets.

Pas de SaaS, pas de souscription

Pour rappel, Wavesoft fournit ses solutions uniquement en mode licence. Contrairement à plusieurs de ses concurrents, dont EBP, l'éditeur ne propose ni de SaaS, ni de souscription. « Nous n'avons pas encore la volonté de proposer ce type de facturations, nos clients préfèrent rester propriétaires de leurs licences, explique Philippe Villain. Nous proposons néanmoins des accès distants et certains de nos partenaires ont développé des interfaces pour les terminaux mobiles. Par ailleurs, si un client veut quoi qu'il en soit du SaaS, nous laissons à nos partenaires la possibilité d'installer nos solutions sur leurs propres serveurs pour les proposer en mode hébergé », explique Philippe Villain.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité