Windows 8.1 Update : Microsoft part à la reconquête des utilisateurs desktop

Après bien des argumentations inutiles, Microsoft a finalement écouté les utilisateurs dépourvus d'écran tactile.

Après bien des argumentations inutiles, Microsoft a finalement écouté les utilisateurs dépourvus d'écran tactile.

Comme prévu, Microsoft a livré hier la mise à jour très attendue de Windows 8.1 dévoilée la semaine dernière lors de la Build Developer Conference. L'éditeur a particulièrement soigné les utilisateurs de souris et de clavier et, pour réussir cette opération séduction auprès des utilisateurs de machines desktop et de PC portables, Microsoft a truffé l'update de nombreuses petites adaptations.

Lors de la sortie de Windows 8, en octobre 2012, Microsoft s'était attiré les foudres de nombreux utilisateurs de PC sans écran tactile. Ils s'étaient plaints que le nouvel OS optimisé pour tablette tactile n'était vraiment pas pratique à utiliser avec une souris et un clavier. Depuis, Microsoft ne cesse d'expier pour ce péché. Livré près d'un an plus tard, Windows 8.1 a tenu compte de certaines critiques, et cette dernière mise à jour semble avoir pour principal objectif de satisfaire ces utilisateurs mécontents.

À la différence de Windows 8, qui démarre directement sous l'interface « Modern », la mise à jour Windows 8.1 bootera par défaut avec l'interface du desktop classique de Windows 7, sauf si le système détecte que la machine est une tablette tactile. Comparativement, sous Windows 8.1, les utilisateurs avaient la possibilité de modifier manuellement ces préférences pour démarrer sur le bureau traditionnel. Après l'update Windows 8.1, les utilisateurs peuvent encore modifier le paramétrage par défaut s'ils préfèrent démarrer avec le Start Screen.

Des modifications attendues par les utilisateurs

Autre changement dans l'expérience utilisateur sur les PC de bureau et portables : après la fermeture d'une application, l'utilisateur se retrouve dans l'application ouverte précédemment, et si toutes les applications sont fermées, celui-ci revient dans l'interface desktop traditionnelle. Auparavant, par défaut, dans Windows 8.1, après la fermeture d'une application, l'utilisateur se retrouvait sur le nouvel écran de démarrage. Par ailleurs, les fichiers photo, musique et vidéo seront désormais ouverts avec les applications desktop traditionnelles, et non pas avec les versions « Modern ».

Une des fonctions montrées la semaine dernière par Microsoft pendant la conférence Build n'est cependant pas incluse dans la mise à jour livrée hier : un menu de démarrage qui reproduit totalement celui de Windows 7. Certaines fonctions comme l'ancien bouton de démarrage avaient été rajoutées à Windows 8.1. « Nous finaliserons tout cela dans un futur proche. C'est la preuve que nous respectons notre engagement de tenir compte des avis des utilisateurs », a écrit cette semaine dans un blog Michael Hildebrand de Microsoft. Parmi les autres changements, l'éditeur a grossi les icônes « Éteindre » et « Rechercher » sur l'écran de démarrage « Modern » et a ajouté de nouvelles icônes aux tuiles principales pour accéder aux paramétrages et à des espaces courants, comme « Paramètres PC » et « Ce PC », l'équivalent du « Poste de travail » dans les versions précédentes de Windows.

Mise à jour 8.1 obligatoire pour bénéficier des patchs ultérieurs

Avec cette mise à jour, Microsoft a également cherché à faciliter le basculement entre applications « Modern » et traditionnelles. Pour cela, l'éditeur a donné plus de place à la barre des tâches de Windows et l'a rendu plus visible dans l'interface. Dans la mise à jour de Windows 8.1, l'éditeur propose également une autre façon de réorganiser les tuiles sur l'écran de démarrage sous l'interface « Modern » : désormais, il suffit de sélectionner plusieurs tuiles en maintenant la touche « Commande » enfoncée, un clic droit sur ces tuiles permet ensuite de les déplacer avec la souris. La mise à jour comprend également une version remaniée d'Internet Explorer 11. Selon Microsoft, celle-ci sait détecter le type de terminal utilisé et ajuste en conséquence divers paramètres d'interface, comme le nombre d'onglets à l'écran, la taille des polices et des menus. Cette version remaniée d'IE11 comporte aussi un « Mode Enterprise », qui permet au navigateur d'afficher correctement les sites Web conçus pour IE8. Grâce à cette meilleure compatibilité, les entreprises qui ont toujours besoin d'accéder à d'anciens réseaux Intranet sous IE8 pourront migrer vers IE11 sans avoir à modifier leurs applications internes.

Pour les utilisateurs de Windows 8.1, la mise à jour se fait automatiquement. Celle-ci est indispensable pour bénéficier des futures mises à jour qui seront livrées à partir du mois de mai prochain.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité