Working Group Two passe dans le giron de Cisco

La technologie de Working Group Two rachetée par Cisco sera intégrée à sa plateforme Mobility Services. (crédit : WG2)

La technologie de Working Group Two rachetée par Cisco sera intégrée à sa plateforme Mobility Services. (crédit : WG2)

2023 est une année fertile pour Cisco en matière d'acquisitions. Après avoir renforcé son portefeuille de solutions dans les domaines du support BGP, de l'IA ou encore de la performance applicative, Cisco met la main sur Working Group Two. Objectif : renforcer son offre en services de réseaux mobiles gérés dans le cloud.

Cisco poursuit sa boulimie de rachats en 2023. Cette fois-ci, il a déclaré mettre la main sur Working Group Two (WG2), développeur de noyaux mobiles natifs dans le cloud, pour un montant non divulgué. L'acquisition de WG2 est la cinquième de Cisco depuis juin et la neuvième cette année. WG2 est connu pour sa technologie mobile qui aide les fournisseurs de services et les entreprises à construire des réseaux mobiles sécurisés et évolutifs. Cette technologie fera partie de la plateforme Mobility Services de Cisco, qui offre un réseau central convergent et un support edge distribué. Lancé en février, le service de mobilité est conçu pour simplifier la façon dont les fournisseurs de services construisent, gèrent et fournissent de nouveaux services mobiles à l'échelle mondiale et prend en charge une variété de technologies pour apporter la 5G, la périphérie et les technologies cloud, selon Cisco.

« Cisco Mobility Services propose des solutions simplifiées offertes en tant que service pour fournir des cas d'utilisation IoT mobiles avancés à l'échelle, tels que les voitures et les services publics distribués connectés, exigeant des services sécurisés, à large bande passante et à faible latence à partir de la périphérie de l'opérateur », indique Masum Mir vice-président senior et directeur général de l'activité Provider Mobility de Cisco Networking dans un blog à propos de l'acquisition. Grâce à WG2 et à sa plateforme de services en mobilité, Cisco sera en mesure de renforcer sa stratégie de déploiement de services edge et d'API first pour les partenaires de développement d'applications, les entreprises clientes et les fournisseurs de services partenaires. 

Cisco déjà partenaire de WG2 dans le réseau mobile cloud Parmi l'expertise de WG2, l'équipementier réseau et télécom met en avant l'authentification de bout en bout, le provisionnement, la voix, la messagerie et les services de données, qui seront tous intégrés dans ses offres existantes du centre de contrôle. « Le résultat final est une plateforme de services de mobilité qui peut simplifier considérablement les déploiements de réseaux mobiles, fournir des expériences améliorées, permettre des cas d'utilisation nouveaux et avancés, ainsi que soutenir le développement d'applications simples », explique Masum Mir.

Cisco connaît bien la technologie de WG2, ayant contribué à financer et à soutenir l'entreprise, qui faisait partie du fournisseur de télécommunications mobiles Telenor jusqu'à sa scission en 2017. Cisco et WG2 proposent depuis 2019 un réseau mobile hébergé sur AWS et géré dans le cloud. L'acquisition devrait être finalisée au cours du premier trimestre de l'exercice fiscal 2024 de Cisco, soit avant la fin du mois d'octobre 2023. La dernière cible de Cisco a été la start-up Code BGP il y a quelques jours, une société de surveillance du protocole Border Gateway, Code BGP. Elle fera finalement partie du portefeuille de produits intend-based networking ThousandEyes de Cisco et apportera une plateforme basée sur le cloud qui, entre autres caractéristiques, maintient un inventaire des préfixes d'adresses IP, des peerings et des politiques de sortie d'une organisation via des sources configurées, telles que les flux BGP. Le protocole BGP indique au trafic Internet quelle route emprunter, et l'algorithme de sélection du meilleur chemin BGP détermine les routes optimales à utiliser pour l'acheminement du trafic. En juillet, Cisco a annoncé par ailleurs son intention d'acquérir la start-up Oort, spécialisée dans la sécurité, pour un montant non divulgué. Oort propose une plateforme de détection et de réponse aux menaces identitaires pour la sécurité des entreprises.

SanKonws, Accedian, Armorblox, Smartlook, Lightspin et Valtix aussi rachetés Cisco a également annoncé acquérir la société privée SamKnows, spécialisée dans la surveillance des réseaux à large bande, pour un montant non divulgué. SamKnows utilise un réseau mondial d'agents logiciels dispersés dans les systèmes domestiques, les appareils mobiles et les réseaux des fournisseurs de services, par exemple, pour mesurer en temps réel les performances de l'internet et l'expérience des clients. Grâce à un tableau de bord central, l'entreprise peut analyser les résultats, repérer les défauts et identifier la cause profonde des problèmes afin d'y remédier. Autre transaction récente par le fournisseur, celle de Accedian Networks pour un prix non divulgué. Cette plateforme d'analyse et de surveillance des performances s'adresse aux clients des services de datacenters, des fournisseurs de services et de la connectivité cloud apportant une visibilité sur le réseau, du diagnostic des problèmes et de la recommandation sur des mesures correctives à prendre. Parmi les autres acquisitions réalisées par Cisco cette année, citons Armorblox pour les modèles de langage à grande échelle, Smartlook pour la surveillance des applications mobiles, Lightspin pour la sécurité en nuage et Valtix pour la sécurité des réseaux cloud.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité