A son tour, Google lance une tablette

Les rumeurs incessantes concernant la future tablette Nexus 7 de Google devrait prendre fin cette semaine lors de la conférence Google I/O 2012 qui se tiendra à San Francisco. Fabriquée par Asus, elle devrait tournée sous Android 4.1, autrement appelé Jelly Bean.

Issue de documents vus par Gizmodo Australia, l'information fait suite à de nombreuses spéculations selon lesquelles la future tablette de Google, appelée Nexus 7, tournerait sous Android Jelly Bean, simple mise à niveau d'Android 4.0 Ice Cream Sandwich. Lancée à un prix de départ de 199$, la tablette se positionnerait ainsi dans la même catégorie de prix que le Kindle d'Amazon ou le Nook, de Barnes & Noble. Tous deux offrent d'ailleurs une taille d'écran similaire à celle attendue pour la fameuse Nexus 7.

Selon les documents consultés par le site austalien, la tablette serait fabriquée par Asus et intègrerait un processeur Nvidia quad-core Tegra 3 de 1,3 GHz ainsi qu'une une carte graphique GeForce 12-core. Disponible en deux versions de 8 Go (199$) ou 16 Go (249$), la Nexus 7 devrait en outre développer 1Go de RAM et intégrer une puce NFC. La résolution de l'écran devrait être de 1280x800 et un appareil photo frontal de 1,2 mégapixels devrait venir couronner le tout. L'autonomie de la batterie est quant à elle estimée à 9 heures.

Si le tarif correspond aujourd'hui à des produits low-cost, les caractéristiques révélées par le site d'informations ont pourtant tout d'un produit haut de gamme. Ce positionnement sur le marché pourrait donc bien obliger la concurrence à baisser les prix.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité