Acer veut être le numéro quatre des serveurs en Europe

Le marché européen des serveurs reste une place à conquérir pour Acer. Il s'y estime méconnu et, pour renverser la vapeur, vient de réorganiser ses équipes sur cette zone en renforçant sensiblement l'effectif et les compétences de ses forces commerciales et marketing sur ses gammes professionnelles. De fait, en Europe, Acer n'est que le sixième vendeur de serveurs derrière Sun (chiffres IDC sur 2006, les quatre premiers sont HP, Dell, IBM et Fujitsu-Siemens). Alors que sur les ventes de PC, il s'est octroyé la troisième place l'an dernier sur la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) et la deuxième en France, derrière HP (chiffres Gartner). Quatrième vendeur européen en 2008 Depuis plusieurs années pourtant (depuis son rachat d'Altos), Acer dispose d'une gamme complète de serveurs (modèles lames exceptés), qu'il a standardisée et fait régulièrement évoluer. Son objectif désormais, c'est de monter à la quatrième place sur ce segment d'ici 2008, en portant ses ventes à 150 000 serveurs sur la zone EMEA, contre seulement 35 000 en 2006. « C'est tout à fait possible », commente Noël Flajolet, directeur de la division professionnelle d'Acer France, qui voit une importante marge de manoeuvre sur l'Hexagone. Il illustre son propos en comparant les marchés français et transalpin. « En France, nous avons vendu 2 300 serveurs l'an dernier sur un marché total de 255 000, alors que dans le même temps, en Italie, nous en avons commercialisé 12 000 sur un marché global de 164 000 serveurs. » Les PME, un terrain défriché pour Acer Pour faire croître rapidement le volume de ses ventes, Acer se tourne spontanément vers les PME, une typologie de clients qu'il connaît bien. « Nous avons traditionnellement percé dans les PME avant d'élargir notre cible jusqu'aux grands comptes, souligne Noël Flajolet en rappelant la capillarité qu'il a constituée sur ce marché avec son réseau de revendeurs. 90 % des 4 000 clients français que compte actuellement Acer sur ses gammes de serveurs sont des PME. Sa première démarche consistera donc à renforcer son soutien à ses revendeurs sur la vente de serveurs. « Nous avons mis en place un centre de support spécifique, ces gammes de produits exigeant des réponses rapides, et porté à 26 collaborateurs nos équipes françaises de vente et de marketing sur la partie professionnelle » (les équipes commerciales et marketing du pôle grand public regroupent onze personnes). Dans un deuxième temps, Acer va également s'adresser à des partenaires travaillant avec d'autres marques. Le constructeur vient tout juste de signer un accord avec un distributeur à valeur ajoutée qui cible les petits intégrateurs et par lequel il escompte commercialiser 1 000 à 1 500 serveurs sur l'année. Parallèlement à sa gamme de serveurs pour PME, proposée conjointement avec l'offre SBS de Microsoft, Acer a constitué une solution de stockage NAS économique (son prix démarre à 1 000 euros) pour permettre aux petites entreprises de sauvegarder leurs données sensibles (4 x 250 Go ou 4 x 500 Go) facilement. En milieu et haut de gamme de son offre de serveurs et de stockage, Acer a par ailleurs constitué des solutions avec Hitachi. Enfin, le constructeur s'adresse aux grandes entreprises par l'intermédiaire de grossistes tels que ComputaCenter et SCC.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité