Atos-Origin acquiert Schlumberger-Sema pour près de 1,3 Md€

(22/09/03) - Cette fois c'est officiel : Atos-Origin et le groupe pétro-chimique Schlumberger sont tombés d'accord pour le rachat - pour près de 1,3 Md€ - des activités SSII du second (Schlumberger-Sema) par le premier. La transaction - si elle est entérinée par les autorités internationales en charge de la concurrence - se fera par échange d'action pour quelque 900 M€, le reste étant acquitté en numéraire par Atos-Origin.ll Au niveau opérationnel, Le nouvel ensemble, baptisé Atos-Origin, revendique - avec un CA annuel supérieur à 5 Md€ - la 4e place des SSII sur le marché européen. Derrière IBM Global Services, Cap Gemini Ernst & Young et T-Systems mais devant, EDS Europe. Surtout, l'apport de Sema - racheté par Schlumberger en décembre 2002 - permet à Atos de jouer les gros bras sur le marché britannique. L'accord prévoit en outre une promesse de contrat d'infogérance : au moins 700 M€ pour assumer une partie de l'informatique de Schlumberger. Une restructuration massive en filigrane Les 50 000 salariés d'Atos-Origin et de Schlumberger-Sema ont en revanche tout est à craindre de la fusion. Au programme, accélération du plan de restructuration du second et, surtout, une promesse lourde de conséquence faite aux marchés financiers : "Atos Origin a l'intention de mettre en place le projet de fusion rapidement, réalisant ainsi une croissance de chiffre d'affaires, une simplification de l'organisation et de significatives synergies de coûts". A terme, le groupe table sur une économie de coûts de plus de 200 M€ par an. Côté direction, Bernard Bourigeaud - actuel PDG d'Atos-Origin - devient Président du Directoire. A ses côtés, Xavier Flinois prend en charge le Royaume-Uni, l'Amérique du Nord et du Sud, l'Asie-Pacifique et s'occupera des secteurs de marché & grands comptes, et du projet "Jeux Olympiques" ; Dominique Illien est affecté à la France et l'Europe Centrale ainsi qu'aux activités Infogérance, Atos Euronext et Worldline ; Wilbert Kieboom s'occupe du Benelux et des pays scandinaves ainsi que des activités Conseil et Intégration de Systèmes ; Giovanni Linari prend en charge l'Italie, l'Espagne, le Moyen Orient et l'Afrique ; Eric Guilhou est nommé Directeur Administratif et Financier et Jans Tielman Directeur Ressources Humaines et Communication. Un actionnariat dilué Au final de l'opération, Atos-Origin comptera deux actionnaires de référence : Schlumberger - à hauteur de 28,9% - et Philips, avec 32% (contre 44,7% actuellement). Le groupe pétro-chimique a cependant fait savoir qu'il comptait revendre une partie de ses titres pour se limiter à terme à 19% du capital de la nouvelle entité.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité